fbpx

Cameroun Actuel

La population genevoise découvre la place d'exercice d'Epeisses

La population genevoise a pu découvrir samedi la place d’exercice d’Epeisses (GE). Le lieu est dédié au sauvetage lors de catastrophes. Il s’étend sur 17 hectares et est le centre d’instruction des troupes de sauvetage (CITS 76).

La place et ses installations modulables en fonction des exigences des exercices sont ouvertes aux militaires ainsi qu’aux représentants des forces de police, des sapeurs-pompiers et de la protection civile du canton de Genève, indique dans un communiqué le département des institutions et du numérique (DIN).

L’inauguration de la caserne d’Epeisses marque la fin du redéploiement de l’armée à Genève. L’opération a duré moins de 10 ans. Tout a commencé avec les premiers projets visant à la libération de la caserne des Vernets. Trois bâtiments d’envergure ont été construits pour répondre aux besoins des forces armées.

Désormais, rappelle le DIN, Aire-la-Ville accueille le centre logistique civil et militaire, Meyrin abrite un bâtiment de stationnement de la troupe et Epeisses regroupe la caserne et la place d’exercice. L’utilisation commune des infrastructures par des formations militaires et civiles est « unique en Suisse ».

Décors réalistes

A Epeisses, le village est constitué de décors réalistes. Ils représentent des habitations détruites telles qu’elles ont été observées sur les nombreux sites d’intervention de la Chaîne suisse de sauvetage ainsi que des habitations transformées en décombres à cause de la guerre.

Le site est aussi doté d’un simulateur pour les grands feux. Baptisé Vulcain, cette machine offre diverses possibilités de scénarios pour la lutte contre des feux urbains ou industriels, note encore le DIN.

Samedi, le public a pu assister à différentes démonstrations lui permettant de mieux comprendre le rôle des différents acteurs du sauvetage après une catastrophe.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi