fbpx

Cameroun Actuel

La haute autorité de l’audiovisuel et de la communication met en garde RFI pour ses manquements professionnels

 

RFI, Cameroun ActuelRFI, Cameroun Actuel

Dans un communiqué publié récemment, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a pointé du doigt une série de manquements professionnels de la part de Radio France Internationale (RFI). Cette autorité de régulation des médias a appelé la Direction générale de RFI à prendre des mesures correctives pour remédier à ces erreurs et à se conformer aux standards journalistiques internationaux.

Dans le communiqué daté du 6 mai 2024 et signé par le Président de la HAAC, Pitalounani Telou, on peut lire : « Malgré les multiples rappels à l’obligation de neutralité et d’équité dans le traitement de l’information, nous constatons que RFI persiste à diffuser des informations erronées concernant la situation au Togo. »

La HAAC a clairement averti RFI des conséquences de ses actions, indiquant : « Si de tels agissements se répètent, la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication se verra contrainte d’envisager des mesures appropriées, y compris la suspension de votre droit de diffusion sur le territoire national jusqu’à nouvel ordre. »

Ce n’est pas la première fois que la HAAC attire l’attention des médias internationaux sur leur conduite journalistique. Le 27 avril dernier, elle avait invité à la fois RFI et France 24 à respecter les règles professionnelles dans la couverture du processus électoral en cours à cette période.

Ces rappels mettent en lumière l’importance accordée à l’intégrité et à l’objectivité dans le journalisme, surtout dans le contexte sensible des élections et des événements politiques. Les médias internationaux, tout en exerçant leur liberté d’expression, sont tenus de respecter les normes éthiques et déontologiques, afin de préserver la confiance du public et de garantir une information juste et équilibrée.

Il reste à voir comment Radio France Internationale répondra à cette mise en garde de la HAAC et si des mesures correctives seront mises en œuvre pour rectifier les erreurs signalées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi