Camerounactuel

La France veut « repenser » sa stratégie militaire en Afrique

Le président français Emmanuel Macron a annoncé son intention de remodeler les armées du pays à la veille du 14 juillet et de son traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées.

Lors d’une réception mercredi avec le haut commandement de l’armée, Macron a déclaré vouloir faire évoluer la structure, les procédures et la chaîne de commandement d’ici le premier semestre 2023.

La refonte opérationnelle devrait avoir un impact notamment sur l’implication du pays dans la région du Sahel à la suite du retrait en cours de la France du Mali.

« C’est une nécessité stratégique car nous avons besoin de déploiements moins retranchés et moins exposés, pour construire une coopération durable et plus étroite avec les armées africaines et reconstruire nos capacités de formation », a déclaré Macron devant une foule de ministres et d’officiers supérieurs.

Le déploiement au Mali a été semé d’embûches pour la France. Sur les 53 soldats français tués en service en Afrique de l’Ouest, 48 d’entre eux sont morts au Mali. De plus, les récents coups d’État au Mali, au Tchad et au Burkina Faso ont affaibli les alliances françaises et enhardi les djihadistes qui contrôlent de larges pans de la région.

La France célèbre sa fête nationale, jeudi 14 juillet, avec des milliers de soldats français et alliés attendus pour défiler sur les Champs-Elysées.

Des soldats d’Estonie, de Lettonie, de Lituanie, de Pologne, de République tchèque, de Slovaquie, de Roumanie, de Bulgarie et de Hongrie doivent participer au défilé dans une démonstration d’unité entre alliés européens à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi