fbpx

Cameroun Actuel

La Banque Mondiale accorde 30 milliards de FCFA pour la réhabilitation de la traversée urbaine de Bamenda

Bamenda

Le Conseil d’administration de la Banque Mondiale a approuvé un financement supplémentaire de 30 milliards de francs CFA (hors taxes) pour la réhabilitation de la traversée urbaine de Bamenda, a annoncé le ministère des Travaux publics du Cameroun le 19 juin 2024.

Ce projet vise à améliorer une section de 6,538 km de la route Bamenda-Babadjou, s’étendant de la jonction Amour Mezam à la jonction Vétérinaire.

« Ce financement supplémentaire couvrira l’élargissement de la section transversale de cette traversée urbaine de 17 à 30 mètres, comme expressément demandé par la population concernée au Chef de l’État », a déclaré Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics.

Le projet, qui fait partie de l’initiative plus large de réhabilitation de la route Bamenda-Babadjou, vise à réduire la congestion du trafic à Bamenda, une ville clé de la région. « La fluidité du trafic le long de ce corridor est essentielle non seulement pour la ville, mais aussi pour améliorer la connectivité le long de l’axe Yaoundé-Bamenda-Mamfe-Ekok/Mfum-Abakaliki-Enugu », a ajouté le ministre Nganou.

« La réalisation de ce projet décongestionnera la ville de Bamenda et permettra une circulation fluide sur cette section », a souligné Nganou. « Cela joue un rôle clé dans la normalisation du contexte socio-politique dans la région. »

Le projet comprendra également le recrutement d’un entrepreneur et d’une mission de contrôle pour superviser les travaux. De plus, le financement soutiendra le Mécanisme de Gestion des Plaintes et le Suivi par des Tiers, impliquant la population locale dans la prise de décision.

La construction est déjà en cours sur plusieurs sections de la route, avec la section Babadjou-Matazem (17 km) déjà achevée. Les travaux se poursuivent sur les sections Matazem-Welcome to Bamenda (18 km), Welcome to Bamenda-Ecole des Champions (4,93 km) et Ecole des Champions-Amour Mezam (4,5 km), toutes prévues pour être terminées en 2024.

Ce projet est une avancée majeure pour améliorer les infrastructures routières de Bamenda et renforcer la connectivité régionale, répondant ainsi aux besoins de mobilité des populations et contribuant au développement socio-économique de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi