Camerounactuel

Joseph Antoine Bell : « le Coronavirus va tout nous prendre »

Attristé par la mort de Pape Diouf, l’ancien gardien de but de l’Olympique de Marseille, s’exclame en ces termes.

Pour certains, il était « Pape », pour d’autre un « père », un « tonton » ou un « mentor ». Les hommages se sont multipliés, mardi soir, après la mort de Pape Diouf. L’ancien président de l’Olympique de Marseille est décédé à Dakar du coronavirus à 68 ans. L’émotion est particulièrement forte pour les anciens joueurs de l’OM, que Diouf avait ramené vers les sommets entre 2005 et 2009, ainsi qu’au Sénégal.

« Tonio, mon fils qu’il a reçu à mon arrivée à l’OM dans un couffin, l’appelait tout petit « le seul et l’inique ». Nous disions Le seul et l’unique Pape de Marseille… Il n’en reste plus. Le Coronavirus va tout nous prendre. Quelle période !!!! Prenons des nouvelles, donnons des nouvelles, nul ne sait ni le jour ni l’heure… Regrets éternels, Pape ! », Écrit Joseph Antoine Bell, sur son compte Facebook.

Communiqué du club

« L’Olympique de Marseille a appris avec beaucoup de tristesse le décès de Pape Diouf. Pape restera à jamais dans le cœur des Marseillais comme l’un des grands artisans de l’histoire du club. Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches », écrit le club. Du PSG à Lyon en passant par Bordeaux, tous les clubs de L1 ont rendu hommage à l’un de ses « plus grands présidents ».

« J’ai appris avec émotion le décès de Pape Diouf. Je rends hommage à cette grande figure du sport, ce grand dirigeant engagé et éminence grise du football.  A sa famille, je présente, au nom de la nation, mes condoléances les plus attristées », écrit pour sa part Macky Sall, le président sénégalais sur son compte twitter.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi