fbpx

Cameroun Actuel

Initiative vaudoise pour déduire les frais des camps

Un nouvel accord a été trouvé entre la Ville de Lausanne et les associations de commerçants pour améliorer l’accessibilité et l’attractivité du centre-ville. C’est le troisième du genre dans le contexte des accords pour le tram et celui des limitations de vitesse.

L’accord prévoit la piétonisation de la rue Centrale et la mise en zone 30 km/h et en sens unique est-ouest de la rue Pierre-Viret à l’horizon 2025. Il intègre aussi le prolongement du stationnement de 2h à 3h dans la zone L (1124 places concernées dans l’hyper-centre de la ville) en automne 2024 et la gratuité du stationnement dans les P+R le samedi dès le 1er juillet prochain, a indiqué mardi la Municipalité lausannoise dans un communiqué.

Cet accord résulte notamment d’une enquête pour comprendre les pratiques et aspirations en termes de mobilité au centre-ville. La Société coopérative des commerçants lausannois et la Ville se sont associées pour la réaliser. Elle comprend trois volets.

Le premier volet a été mené sur place au centre-ville de Lausanne (échantillon de 2023 personnes), le second en ligne auprès d’un échantillon représentatif de la population de la ville et du projet d’agglomération Lausanne-Morges – PALM (1060 personnes ayant répondu au questionnaire) et le dernier auprès des commerçants et tenanciers d’établissements, explique la Municipalité.

Clients lausannois en majorité

Les résultats montrent que les clients des commerces et établissements viennent majoritairement de Lausanne (58%), puis des communes de l’agglomération (21%) et enfin 21% viennent de plus loin. Le motif principal de présence au centre-ville est celui des achats.

Les transports publics sont le mode de transport privilégié pour se rendre au centre-ville (54% des personnes interrogées au centre-ville, 46% des personnes ayant répondu en ligne). La marche arrive en second dans l’enquête menée au centre (25%). Elle est particulièrement utilisée par les Lausannois.

La voiture est utilisée par 14% des personnes en visite, surtout habitant hors de l’agglomération. Dans l’enquête menée en ligne, la voiture arrive en second (29%) avant la marche (14%). La part des visites au centre-ville en voiture est estimée par les commerçants à 43%.

Cure de jouvence sous St-François

Les commerces sont, eux, majoritairement satisfaits de l’accessibilité de leur commerce et du centre-ville avec les transports publics, la marche et le…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi