Camerounactuel

Gaëlle Enganamouit a rejoué au football

La star camerounaise du ballon rond, meilleure joueuse du continent en 2015, a rechaussé les crampons pour participer à un match des légendes, organisé par la Caf, à Rabat hier.

La Coupe d’Afrique des Nations féminine de Football se joue au Maroc depuis le 2 juillet dernier, et la compétition est à l’étape de la finale qui oppose samedi 23 juillet, le Maroc à l’Afrique du Sud.

Après les demi-finales jouées mercredi dernier, il y a une petite pause avant le match de classement vendredi et la grande finale samedi. La Confédération Africaine de Football, CAF, a saisi l’occasion de cette petite pause pour organiser un match pour les Légendes du football féminin africain.

Un match de gala qui a opposé, au stade du Prince Moulay Hassan de Rabat ce 21 juillet 2022, une équipe d’anciennes joueuse du Maroc, à celle des anciennes gloires africaines venant de plusieurs pays, dont le Cameroun. Si Christine Manie, commentatrice des matches de cette compétition et Nchout Njoya Ajara, nommée au titre de ballon d’or africaine de cette année ont participé à cette rencontre sans trop de surprises, c’est la présence de Gaëlle Enganamouit dans l’effectif des Légendes qui a. attiré quelques curiosités.

D’abord, une grave blessure au., genou avait précipité l’arrêt de sa carrière et depuis, Je grand public n’était plus au courant de l’état de forme de celle qui a le record du but le plus rapide du monde (deux secondes), mais aussi parce que depuis plusieurs mois, l’ancienne buteuse des Lions Indomptables est sortie des radars de la presse, après une affaire qui la mettait en exergue sur les réseaux sociaux, plus en actrice de films interdits que de célébrer footballeuse.

Gaëlle Enganamouit est donc sortie de sa cachette, pour retrouver le chemin du terrain de football, la ou elle a marqué l’Afrique entière en devenant la meilleure joueuse du continent en 2015. Il y a quelques jours, la jeune retraitée avait fait une sortie sur les réseaux sociaux pour demander pardon aux Camerounais.

Une lettre qui montrait son envie de refaire surface dans le milieu qui était le sien et dont le manque lui fait de.la peine. Une gêne qui était visible sur son visage ce jeudi 21 juillet 2022 au stade Moulay Flassan de Rabat.

Ayant commencé le match sur le banc de touche, Gaëlle est entrée en tout début de seconde période du match, pour une vingtaine de minutes dans le front de l’attaque des stars africaines, avant de céder sa place. Une sortie internationale et un retour dans les stades qui peut annoncer le grand retour définitif de la fille du Rail, sur les terrains qui lui sont appropriés.

Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi