Camerounactuel

Francs vs Angleterre : le plan de l’Angleterre pour museler Mbappé

L’Angleterre défie l’équipe de France ce samedi en quart de finale de la Coupe du monde 2022 (20h). Comme le révèle The Independent, les Three Lions, qui préparent ce choc depuis deux ans selon l’adjoint de Gareth Southgate, ont un plan déjà établi pour tenter de limiter l’influence de Kylian Mbappé.

Matty Cash et tout le côté droit de la Pologne doivent encore en faire des cauchemars. Mais, si le latéral d’Aston Villa se réveille peut-être en sueur toutes les nuits avec la terrible image d’un Kylian Mbappé arrivant pleine balle en face de lui, la gestion du crack tricolore n’est désormais plus son problème. Désormais, c’est à l’Angleterre de prendre le relais pour essayer de limiter l’influence de l’actuel meilleur buteur de la Coupe du monde 2022 (cinq réalisations).

Ce samedi (20h), les Three Lions vont défier l’équipe de France en quart de finale du Mondial qatari. À trois jours de ce choc entre deux prétendants au titre, The Independent révèle que le staff anglais a bel et bien un plan pour contrer l’attaquant du Paris Saint-Germain. Comme l’a assuré Steve Holland, adjoint de Gareth Southgate, les vice-champions d’Europe en titre préparent cette rencontre face à la France… depuis deux ans.

En 24 mois, le staff anglais a eu le temps d’échafauder une stratégie en portant une attention toute particulière au cas de Kylian Mbappé. Et une solution aurait été retenue par Southgate et ses adjoints: faire reculer l’ancien Monégasque grâce à ses propres forces offensives. Pour cela, les Three Lions souhaiteraient s’inspirer de ce qui a été fait par Chelsea pour museler Lionel Messi lors de la demi-finale de Ligue des champions entre les Blues et le FC Barcelone en 2012 (qualification des Anglais 3-2 sur l’ensemble de la confrontation).

« Je pense qu’il y a une poignée de joueurs sur la planète auxquels vous devez accorder une attention particulière, a détaillé Steve Holland dans des propos rapportés par The Independant. Messi en a été un et l’est probablement encore. Il faudrait mettre Mbappé dans ce genre de catégorie. Nous devons essayer d’éviter de nous mettre dans des situations où il est aussi dévastateur que nous l’avons tous vu. »

Prendre exemple sur le Chelsea-Barça de 2012

L’adjoint de Gareth Southgate a également évoqué une discussion qu’il a eue avec José Mourinho au sujet des nombreux Real-Barça que le coach portugais a disputés. « Ils jouaient contre Barcelone et ils avaient Ronaldo (Dani Alves était l’arrière droit du FC Barcelone et il jouait dans une position très offensive, ndlr). Mourinho faisait jouer un soldat contre lui pour essayer de l’arrêter, mais bien sûr, le soldat ne représente aucune menace pour l’équipe car il arrête quelqu’un, il ne lui fait pas vraiment mal. Ensuite, il essayait de faire jouer Ronaldo directement contre lui, un contre un, parce qu’Alves était fantastique en attaque mais peut-être pas aussi bon en défense. »

Concrètement, le staff anglais estime que la meilleure solution pour mettre Mbappé en difficulté est donc de mettre en face de lui un joueur tout aussi dangereux sur le plan offensif pour exploiter ses limites défensives. « Il y a toujours un plus et un moins dans chaque cas. C’est le jeu du chat et de la souris: Oui, nous devons toujours essayer de le gérer, mais nous devons aussi essayer d’exploiter les faiblesses que sa super force nous procure », a conclu Steve Holland. Voir des Jude Bellingham, Bukayo Saka ou Phil Foden tenter d’enflammer les couloirs de l’équipe de France ne peut qu’être une bonne nouvelle pour le spectacle. Peut-être un peu moins pour la France.

RMC Sport

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi