Camerounactuel

Voici 3 raisons qui ont poussé le prodige Kylian Mbappé à prolonger au PSG

Quand on analyse l’assise morale de Kylian Mbappé, ainsi que son grand investissement dans les œuvres caritatives et philanthropiques, on peut arriver à la conclusion évidente que ce garçon n’est pas foncièrement cupide pour sacrifier son passionné rêve d’enfance de jouer au Réal de Madrid à l’autel des millions d’euros Qatari.

S’il est une constance chez cette pépite, c’est son goût dévorant des trophées collectifs et sa chasse aux distinctions personnelles.

Or précisément, ayant battu presque tous les records au championnat français, et fort de son palmarès enviable de champion du monde à 17 ans, son calcul d’ambition de devenir ballon d’or européen aurait nettement plus eu de chances de succès à la Maison blanche espagnole (Réal de Madrid) quand on analyse sa régularité en League des champions et en Liga.

Il vient donc que, et malgré la fine bouche de dernière minute qu’il essaye de faire pour reconquérir le cœur des ultra parisiens qui se lassaient déjà de ses hésitations et de son chantage émotionnel et qui l’accusaient clairement, de trahison patriotique et de délestage des intérêts nationaux français du haut de sa posture de cadre au sein des Bleus, que sa demeure au club de la capitale ne tient qu’à trois explications cumulées.

1) D’abord la pression du président Macron et du Maire de Paris qui comptent utiliser ce joyau Mbappé Kylian, ainsi que l’attrait de Messi et Neymar pour redorer le football français et subséquemment l’image de marque de la mère patrie.

2) Un salaire stratosphérique de la lignée des checks en blanc accompagné d’une responsabilisation croissante dans le nouveau projet sportif du Paris Saint Germain et des ambitions tricolores à l’international après le sacre de 2018.

3) Une peur voilée de quitter sa zone de confort du Paris où il est choyé, pour un saut dans le vide Mérengue (Réal) où il devrait encore s’adapter à un championnat espagnol nettement plus compétitif à défaut de faire les frais d’une sous médiatisation et d’une rude concurrence en attaque avec le patron Benzema et les brésiliens Rodrigo et Vinicius de la ligne offensive qui ne sont pas des enfants de cœur malgré leur faible côte en bourse. Toute rationalité comprise, il fallait donc rester et, malgré les déceptions de supporters et de ceux et celles qui pensent qu’il lui sera difficile de soulever la Coupe aux grandes oreilles ou de gagner le ballon d’or en étant au Paris.

Mbappé, intelligent qu’il est, a aussi dû voir ce que le changement de vestiaires a coûté au Roi Messi et au Prince Neymar en terme de prestige quant-ils ont décidé de quitter leur Open de catalogne et leur tournoi grand chelem de la liga pour la terre battue où tous les coups sont permis.

Aussi dans cette logique, on peut donc conjecturer que la sollicitation du franco-camerounais Hugo Ékitiké au Paris, porte privilégiée d’entrée aux bleus, procède des mêmes opérations de charme pour qu’il ne rejoigne pas les lions indomptables du Cameroun après les convoitises expresses du président fédéral Samuel Éto’o et du sélectionneur Rigobert Song.

À côté de cet exemple, la récente convocation de Boubacar Kamara le marseillais en équipe de France pour couper l’herbe aux pieds du Sénégal relève des mêmes stratégies de domestication de l’expertise footbalistique au mieux du rayonnement politico-diplomatique d’un ancien empire colonial qui séduit très peu dans d’autres domaines.

Les autres États africains, au travers d’une grande intervention du politique dans les affaires sportives, devraient donc s’inscrire dans cette dialectique des intelligences en anticipant, pour capitaliser les ressources et les perles décisives du monde de demain.

Siméon Roland Ékodo Mveng

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles