fbpx

Cameroun Actuel

Exécutions arbitraires au Mali : les jeunes bergers victimes d’une tragédie sans précédent

Les plaines de Ndoupa, commune de Nampala au Mali, ont été le théâtre d’une tragédie sans précédent. Quatorze jeunes hommes, principalement peuls, âgés de 12 à 18 ans, ont été arrêtés et exécutés par des éléments du groupe Wagner alors qu’ils menaient leurs moutons paître. Leurs corps ont été retrouvés enterrés dans deux fosses communes, suscitant une profonde consternation dans la région.

Selon les informations de RFI, ces jeunes bergers croisèrent un convoi de l’armée malienne, principalement composé de supplétifs russes du groupe Wagner, alors qu’ils se rendaient à la rencontre d’autres bergers déjà sur place. Malheureusement, leur rencontre avec les éléments de Wagner a abouti à une fin tragique.

L’armée malienne, sollicitée par RFI pour commenter cette affaire, n’a pas donné de suite. Cependant, dans un communiqué publié trois jours avant le drame, l’état-major affirmait avoir déjoué une embuscade de guetteurs terroristes dans la région de Nampala-Léré et avoir neutralisé cinq terroristes. Il est important de noter que la Katiba Macina, affiliée à al-Qaïda, est connue pour être présente depuis longtemps dans cette zone.

Cependant, les sources locales contactées par RFI dénoncent les exécutions arbitraires et régulières de civils perpétrées par l’armée malienne et ses supplétifs de Wagner. Cette tragédie soulève de graves préoccupations quant au respect des droits de l’homme et à la sécurité des civils dans la région.

Il est essentiel que les autorités maliennes mènent une enquête approfondie et impartiale sur cet incident, en veillant à ce que les responsables soient traduits en justice. De plus, des mesures doivent être prises pour prévenir de telles atrocités à l’avenir et garantir la protection des droits fondamentaux de tous les citoyens du Mali.

La communauté internationale ne peut pas rester indifférente face à de tels actes de violence et doit soutenir les efforts visant à promouvoir la paix, la justice et la stabilité dans la région. Il est impératif de mettre fin à l’impunité et d’œuvrer ensemble pour construire un avenir où de tels drames ne se reproduiront plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi