fbpx

Cameroun Actuel

« Elle vient d’être promue à la mairie de Douala et devait occuper son nouveau poste lundi » : des proches d’une femme disparue retrouvée morte racontent

Le vendredi 4 août 2023, une alerte de personne disparue a été publiée sur les réseaux sociaux. Finalement le corps de la victime a été retrouvé aux environs de son domicile. 

Le message disait : « Son nom est Mercy Munsi du village de Mbipgo dans le département de Donga Mantung. Elle travaille à la mairie ici à Douala, elle a 54 ans et habite à la station-service Total à Nkolbong. Elle est allée rendre visite à une sœur qui a perdu un frère dans un accident à Bocom Yassa. Après la visite, elle est montée à bord d’une moto pour Total Nkolbong vers 20 heures ; depuis lors, nous ne l’avons ni vue ni entendu parler d’elle. Son téléphone ne passe pas. Au moment de sa disparition, elle portait un haut rose, un pantalon rose et des chaussures blanches« .

Le message avait à peine un jour lorsque des proches ont déclaré que Munsi avait été retrouvé mort. Elle vivait à Douala depuis plusieurs années lorsque le pire s’est produit. « Elle vient d’être promue à la mairie de Douala et devait occuper son nouveau poste lundi« , a déclaré sa sœur, inconsolable.

Le cas de Munsi n’est pas isolé. En fait, au moins quatre à cinq cas de signalements de personnes disparues sont répertoriés chaque semaine. 4 de ces cas sur 10 finissent par être résolus, mais certains disparaissent tout simplement, et personne n’entend jamais parler d’eux.

« Il n’y avait aucune blessure sur son corps. Il y avait des marques d’étranglement sur son cou« , a déclaré la sœur de Munsi, une indication qu’elle a été agressée.

WhatsApp Image 2023 08 04 At 15.57.42, Cameroun Actuel

 

On ne sait pas qui l’a attaquée. Les responsables du 16e arrondissement de police de Douala enquêtent toujours sur l’affaire.

La sœur de la victime a également pris le temps d’expliquer comment son corps a finalement été retrouvé après qu’une équipe a ratissé la ville plusieurs heures auparavant.

« Elle est montée à bord d’une moto de Yassa à Total Nkolbong jeudi. Le fils l’a attendue jusqu’au matin puis nous a prévenus. Immédiatement, nous avons commencé les recherches dans les hôpitaux et les postes de police, mais en vain. Nous avons commencé à chercher dans les buissons après avoir déposé une plainte au 16 eme. C’est ainsi que nous l’avons trouvée dans la petite et courte allée qui mène à sa maison« , a-t-elle noté.

Les proches sont inconsolables. Les assassins de Munsi sont en fuite. Beaucoup sont d’avis que la sécurité personnelle est importante, d’autant plus que les autorités ne l’ont pas prise au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi