Camerounactuel

Douala : abandonnée par son amant marié, elle débarque chez lui pour tout gâter

Abandonnée sans motif apparent il y a deux mois par un homme marié qu’elle fréquente depuis 2010, Alice Martine E. a débarqué chez lui lundi soir.

La gendarmerie de Ndogbong a été saisie dans la nuit de lundi dernier d’un cas de tapage. Alice Martine E., 33 ans, employée dans une mairie, faisait du bruit à l’entrée du domicile de Florent D. N., 44 ans, cadre d’entreprise. Domicile dans lequel elle était entrée quelques minutes plus tôt, pour une raison que les pandores vont découvrir pendant son audition.

De fait, il ressortira de l’exploitation des différents protagonistes de l’affaire que Florent et Alice se fréquentent depuis 2010. Ils se sont rencontrés le 24 mars de cette année-là, lors d’un meeting politique au quartier Nylon (arrondissement de Douala III). Florent était alors marié depuis deux ans. Le « couple » aurait alors fonctionné toutes ces années… Mais II y a deux mois. Florent a coupé les ponts. Sans la moindre explication. Alors que la relation était apparemment sans nuages.

Désormais, le numéro de la jeune femme était sur liste noire, et elle ne pouvait plus voir ce compagnon à son travail comme par le passé. Alice, qui habite Saint-Michel, a donc décidé de se rendre au domicile conjugal de Florent à Ndogbong. Domicile dont elle a connu l’emplacement le jour où, en vue d’un voyage à deux, son amant y avait fait un détour pour récupérer des effets – elle était alors restée dans la voiture.

Alice sonne quand Florent et son épouse, Virginie, sont à table. Un enfant va ouvrir, et tombe sur une dame qui porte un paquet (des vêtements, pour l’essentiel), et cherche à savoir si « papa » est là. Alice retrouve le couple attablé et s’adresse à l’homme : « Je suis venue te remettre tes effets et te demander ce que je t’ai fait. » Un silence lourd suit la question, brisé par l’épouse : « Chéri, c’est qui ? ». Nouveau silence. Brisé plus violemment par Virginie, qui. cette fois, crie sa question.

Le bruit alerte un frère de Florent, de passage. Il sort de sa chambre et interpelle l’intruse, qu’il semble connaître. « Tu fais quoi ici ? ». Le frère entreprend de l’expulser, ce qui ne se fait pas sans bruit. Arrivée sur les lieux, la gendarmerie va finalement embarquer et entendre tout ce monde. Aux dernières nouvelles, l’épouse veut divorcer. Pour que « celle-là vienne entrer ».

Cameroon tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi