fbpx

Cameroun Actuel

Djokovic opéré et incertain pour Wimbledon

Emmanuel Macron a donné mercredi le coup d’envoi à trois jours de célébrations marquant le 80e anniversaire du débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie qui allait ouvrir la voie à la libération de la France occupée par l’Allemagne nazie.

Le chef de l’Etat, qui enchaînera les hommages jusqu’à vendredi, préside une première cérémonie à Plumelec, dans le Morbihan, en mémoire aux maquisards bretons et aux premiers parachutistes de la France libre au sein des SAS, les forces spéciales britanniques, qui lancèrent dans la nuit du 5 au 6 juin l’opération Overlord pour ouvrir un nouveau front face à Adolf Hitler.

Le Débarquement du 6 juin, organisé dans le plus grand secret par les Américains, les Britanniques et les hommes du général de Gaulle, allait ouvrir la voie à la libération de l’Hexagone et à la défaite de l’Allemagne nazie, et donc à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

A Plumelec, le président Macron entend souligner « le rôle de la résistance bretonne et des parachutistes SAS, venus d’Angleterre et issus de toutes les régions de France, jusqu’à l’Océanie, qui ont joint leurs forces pour retenir les renforts allemands », selon son éditorial dans le dossier de presse de ce rendez-vous diplomatique hors normes.

C’est là en effet qu’est tué le premier mort de la Libération, un résistant breton parti en Angleterre.

Dernier grand rendez-vous

Emmanuel Macron doit prendre la parole et déposer une gerbe en compagnie du colonel Achille Muller, dernier des parachutistes français ayant participé à l’opération.

Aux jeunes générations, cet homme de « 99 ans et demi » conseille de cultiver la « mémoire ». « Si demain la France était attaquée, ils devraient faire la même chose que nous », lance-t-il, béret rouge vissé sur la tête sous une très légère bruine.

Comme lui, les anciens combattants encore en vie seront à l’honneur pendant ces célébrations, d’autant plus qu’en raison de leur âge, ce sera le dernier grand rendez-vous auquel ils pourront participer. Des dizaines de vétérans américains, canadiens ou britanniques, dont certains ont participé au « jour le plus long », sont déjà arrivés en Normandie. « Bienvenue en France aux héros », a écrit mardi sur X le président français.

Bien débarque en France

Joe Biden est aussi arrivé mercredi matin en France. Jeudi, le président des Etats-Unis rejoindra les plages normandes pour la cérémonie internationale de…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi