Camerounactuel

Déguerpissement à Bali Dikalo : le coup de gueule de Rebecca Enonchong

L’entrepreneuse dénonce ceux qui ont souvent gardé le silence lorsque les populations des autres quartiers ont été déguerpies.

Depuis le samedi 14 mai 2021, une opération de déguerpissement des populations a lieu au lieu-dit Bali Dikolo est en cours. Les démarches des populations auprès de l’État pour désamorcer cette opération n’ont finalement abouti à rien. Alors que les Camerounais crient à l’injustice, l’entrepreneuse Rebecca Enonchong rappelle la mémoire des Camerounais qui ont souvent gardé le silence lorsque les populations des autres quartiers ont été déguerpies.

« Ils ont cassé, exproprié nos terrains titrés, laissé les maisons à nu sans reconstruire les barrières, et sans aucune compensation. C’était en 2017. Comme c’était nous, l’injustice ne vous a pas dérangé. Ne luttez pas contre l’injustice seulement quand ça arrive chez vous », a twitté la fondatrice et directrice de AppsTech.

Le déguerpissement des populations a lieu au lieu-dit Bali Dikolo fait beau- coup réagir sur les réseaux sociaux. A titre d’exemple, Richard Bona estime que les Sawa sont des lâches. Des per- sonnes incapables de se défendre. Le chanteur se souvient que Rudolf Douala Manga Bell (né en 1873, mort le 8 août 1914 à Douala), le chef de la résistance contre l’expulsion des Douala, fut exécuté sous leurs yeux.

« Rudolf Duala Manga Bell fut arrêté puis exécuté avec son secrétaire Ngosso Din le 8 août 1914 à Douala…Devant le peuple qu’il défen- dait tant…Devant plus d’une vingtaine de chefs Sawa #silencieux », rappelle Richard Bona.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles