fbpx

Cameroun Actuel

Chasse aux laurelles au bord de la Venoge

L’association Région Morges et plusieurs communes avoisinantes (Préverenges, Echandens, Denges, Bussigny et St-Sulpice) lance une opération d’arrachage de lauriers-cerises (laurelles) au bord de la Venoge. Objectif: mettre fin à la prolifération en forêt de cette espèce exotique envahissante dont la présence menace la biodiversité locale.

Les communes invitent leurs citoyens « à participer à l’effort collectif pour la préservation de la nature », écrivent-elles dans un communiqué. Elles leur donnent rendez-vous le 4 mai à Préverenges pour « une demi-journée de mobilisation ».

Les laurelles sont fréquemment utilisées comme haies dans les jardins et les parcs. Leur dissémination dans l’environnement est notamment favorisée par les oiseaux. Or, une fois implantées dans les milieux forestiers, « leur croissance rapide et dense perturbe l’équilibre écologique et entrave le rajeunissement des forêts en étouffant les plantes et arbustes indigènes », relève le communiqué. Leurs fruits sont par ailleurs toxiques pour la plupart des animaux.

A noter que le Canton de Vaud a interdit la vente et la plantation des plantes exotiques envahissantes dans le cadre de la loi sur la protection du patrimoine naturel et paysager (LPrPnp), entrée en vigueur en janvier 2023. Une liste sera publiée d’ici cet été et « il est problable » que les laurelles se trouvent dessus, poursuit le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi