Camerounactuel

Cameroun-Emission L’Arène : Rodrigue Tongue dit non à la proposition de Shanda Tomne, de « tromper » les téléspectateurs de Canal2

Dans un post sur son compte Facebook, le journaliste estime que le président du Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation a organisé une cavale auprès de son patron Emmanuel Chatue juste après son passage à l’émission l’Arène du dimanche 7 juin 2020.

Depuis le lundi 8 juin 2020, les internautes camerounais découvrent une correspondance de Jean Claude Shanda Tomne, le président du Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation (Mpdr) adressée à Emmanuel Chatue, le patron de Canal 2 international. Ladite correspondance accable Rodrigue Tongue, présentateur de l’émission l’Arène. Le journaliste vient de faire une sortie où il donne sa version des faits.

« Tout le bruit que fait Shanda (Tomne), c’est parce que j’ai refusé de prendre son propre attaché de presse pour le duel. Et donc vendre de la camelote aux téléspectateurs. S’il veut descendre plus bas que terre, je sors les captures d’écran », a réagi notre confrère sur le réseau social Facebook, ce mercredi 10 juin 2020. Pour le journaliste, c’est une sorte de mise au point.

Le duel

Ceci, après qu’il ait été littéralement vilipendé auprès de son employeur, dans cette lettre dense qui a fuité sur les réseaux sociaux. En effet, Jean Claude Shanda Tomne qui était son invité le dimanche 7 juin 2020, n’a pas apprécié le profil de Roger Justin Noah, un cadre du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), comme interlocuteur dans la séquence « Le duel », et feint d’avoir été préalablement informé de sa présence en plateau.

Il crie à un « abus de confiance » et à « l’impolitesse » de la part du présentateur et de son contradicteur. « L’émission qui avait été menée jusque-là sans le moindre incident et en toute convivialité, a pris une tournure inacceptable, avec l’intervention ouvertement belliqueuse, provocatrice et impolie du représentant du parti politique. Votre collaborateur s’est d’ailleurs voulu son appui et allié, se comportant en militant explicite de son parti », conclut l’homme politique.

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi