fbpx

Cameroun Actuel

Borne annonce une multitude de mesures et table sur une majorité construite « projet par projet »

C’est ce mercredi 26 avril à la mi-journée, depuis le Palais de l’Elysée, qu’Elisabeth Borne doit présenter sa feuille de route pour initier « les chantiers prioritaires » annoncés le 17 avril par le président de la République lors de son allocution : travail, « justice et républicain et ordre démocratique », « services publics » dont l’école et la santé… Les thématiques sont diverses et nombreuses. Reste à savoir dans quel ordre et avec quels moyens le Premier ministre compte procéder, alors qu’un « bilan » sera fait le 14 juillet, a annoncé Emmanuel Macron. Suivez la conférence de présentation de ce programme par le Premier ministre dans ce direct.

« Nous continuerons à chercher des majorités projet par projet »

Interrogée sur l’éventuelle utilisation de l’article 49.3 pour un futur projet de loi, Elisabeth Borne explique que « nous continuerons (…) à chercher des majorités projet par projet ou par blocs de textes », ajoutant que « c’est une méthode qui a fait ses preuves », a-t-elle dit.

Une loi pour « sécuriser et réguler l’espace numérique » début mai

Elisabeth Borne annonce pour « début mai » un projet de loi visant à « sécuriser et réguler l’espace numérique ». « Nous prendrons de nouvelles mesures pour lutter contre le cyber-harcèlement ou pour prévenir l’exposition des enfants à des contenus pornographiques. Nous agirons également contre la fraude en ligne, par exemple avec un filtre anti-arnaque qui avertira les utilisateurs des sites considérés comme frauduleux, « , a déclaré le Premier ministre.

Pause sur la facture migratoire

Elisabeth Borne annonce que l’exécutif temporisera sur le projet de loi sur l’immigration, faute de majorité. « Il n’y a pas de majorité pour voter un tel texte », alors que Les Républicains « doivent tracer une ligne commune entre le Sénat et l’Assemblée nationale. Ils n’y sont manifestement pas parvenus ». « Nous poursuivrons les échanges », a-t-elle assuré et promis de présenter « un texte à l’automne avec l’efficacité comme seule boussole ».

« L’assurance-maladie financera le recrutement de 6 000 assistants médicaux supplémentaires »

« D’ici fin 2024, l’assurance-maladie financera le recrutement de 6.000 assistants médicaux supplémentaires », annonce le Premier ministre, ajoutant qu’ »ils seront donc 10.000 au total et libéreront du temps pour les médecins dès la rentrée ». « 2 000 places supplémentaires dans les instituts de formation en soins infirmiers seront proposées », ajoute-t-elle.

Éducation : plusieurs changements dès la rentrée

Elisabeth Borne confirme la volonté de l’exécutif d’assurer le remplacement des enseignants absents dès la rentrée par d’autres enseignants « au sein même de l’établissement ». Elle explique aussi la volonté du gouvernement de « généraliser les…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire