fbpx

Cameroun Actuel

Appel au secours des migrants camerounais bloqués à Agadez depuis un an

Depuis près d’un an, un groupe de migrants camerounais se trouve bloqué dans la ville d’Agadez, au Niger, dans l’attente d’un retour dans leur pays d’origine. Cette situation tragique met en lumière les difficultés et les souffrances endurées par ces personnes à la recherche d’un avenir meilleur.

Agadez, située entre le Sahara et le Sahel, est devenue une étape cruciale pour de nombreux migrants en quête de routes migratoires vers l’Europe. Malheureusement, pour ces Camerounais, leurs espoirs ont été brisés, et ils se retrouvent aujourd’hui abandonnés à leur sort, sans assistance ni perspective d’avenir.

Selon les informations recueillies par le journaliste Boris Bertolt, ces migrants, originaires du Cameroun et également de la Côte d’Ivoire, ont été refoulés d’Algérie et sont désormais bloqués depuis un an à la représentation de l’organisation internationale des Migrations d’Agadez. Alors que d’autres communautés de la région ont été évacuées par leurs gouvernements respectifs, les ressortissants camerounais restent dans une impasse, sans aucune démarche entreprise par leur gouvernement pour les rapatrier.

Face à cette situation désespérée, ces migrants ont décidé de prendre leur destin en main en adressant une lettre au chef de l’État camerounais, espérant ainsi attirer l’attention sur leur situation précaire et obtenir de l’aide. Leur appel désespéré est également une tentative de sensibiliser les personnes de bonne volonté susceptibles de leur venir en aide dans cette épreuve difficile.

Déjà en 2023, des migrants camerounais en situation irrégulière au Niger avaient sollicité l’aide du président Paul Biya, décrivant leur détresse et leur attente au sein des locaux de l’Organisation internationale pour les migrations. Malheureusement, malgré ces appels répétés, la situation demeure figée depuis des mois, les conditions de vie se détériorant chaque jour un peu plus pour ces personnes coincées dans une impasse administrative et humanitaire.

Face à cette crise humanitaire silencieuse, il est urgent que des actions concrètes soient entreprises pour secourir ces migrants camerounais et leur offrir une issue à cette situation de détresse prolongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi