Camerounactuel

Affaire Cyrus Ngo’o : le DP du journal Le Messager, Jean François Channon, reçoit des menaces de mort

C’est invraisemblable mais triste réalité. Rawul Simplice Minlo, ancien journaliste à la CRTV et aujourd’hui directeur de la Communication du Port Autonome de Douala, a proféré des menaces de mort à l’encontre du Directeur de publication du journal Le Messager.

Jean François Chanon, Directeur de la publication du Messager, dans une publication sur Facebook s’indignait du fait que Cyrus Ngo’o, DG du PAD refusé de se conformer aux décisions de justice et paie des journaux pour passer pour une victime.

Cette sortie a donné l’occasion à Rawul Simplice Minlo d’en découdre avec lui. Ci-dessous, la conversation rendue publique par Boris Bertolt.

“ Raoul Simplice Minlo c’est mon nom! Allez l’arrêter. Tu vraiment pitoyable. Channon tu n’es qu’un pauvre minable” lance

Minlo dans un premier temps. Réponse de Jean François Chanon: “ Tu es vraiment pitoyable”.

Minlo poursuit: “ Tu vas me faire quoi. Mendiant. On se verra.” A Channon de lui répondre: “ Je suis un homme d’honneur.

Je cherche pas la petite presse la nuit”.

Raul Simplice Minlo revient à la charge: “ Quel honneur. Tu peux avoir quand tu as faim. À ton âge?”.

Toujours poli, Jean François Channon lui dit: “ Non je n’ai pas faim moi. Je ne mange pas l’argent volé”

A Minlo de rebondir: “ Coe tu bouffe la merde du libanais. Trou du cul”.

Channon: “ Je te prenais pour un ami”.

Rawul Simplice Minlo comme un chien enragé persiste dans sa sauvagerie: “ Couillon. On se verra gros porc.”. A Chanon de lui dire: “ Ouvre type. Intellectuellement Boiteux”.

Déchaîné, Minlo rajoute un sel de barbarie : “ Tu me me diras en face. Je baise tes enfants”. À Chanon de lui dire: “ Mes fils sont aux États-Unis en France et en Allemagne. Tu les verras ou? Pauvre type”

Rawul Minlo persiste : “Enculé. Exactement ce que t’ont fait les prêtres. Gros porc. Misérable. Regarde ta sale épouse. Une truie”.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles