fbpx

Cameroun Actuel

Volumes de ventes en hausse pour Danone

Danone a confirmé jeudi ses objectifs pour 2024 après un chiffre d’affaires en baisse de 2,5% au premier trimestre sous l’effet de son retrait de Russie et des taux de change. Mais les volumes vendus par le géant français de l’alimentation ont crû.

La maison mère des yaourts Activia, des eaux Evian et des petits pots Blédina a écoulé sur la période pour 6,79 milliards d’euros (6,6 milliards de francs) de produits, ce qui est plus qu’attendu par les analystes de Bloomberg et FactSet, détaille un communiqué.

Le groupe a maintenu son objectif d’une croissance du chiffre d’affaires en données comparables comprise entre 3% et 5% pour l’année, assortie d’une « amélioration modérée de la marge opérationnelle courante ».

C’est principalement la cession de ses activités en Russie, séparées dès juillet 2023 de ses comptes et pour lesquelles le groupe a obtenu en mars les autorisations russes requises pour les céder à un homme d’affaires lié au dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, qui a pesé sur son chiffre d’affaires publié. L’effet des taux de change a aussi grevé son résultat.

Mais en ne prenant pas en compte ces éléments, le chiffre d’affaires de Danone a augmenté de 4,1%.

A données comparables, il a progressé dans toutes les zones où le groupe est présent, y compris ses trois zones clés Europe/Amérique du Nord/Chine, et dans toutes ses branches d’activité.

« Environnement difficile »

L’activité est portée par l’effet de l’augmentation du prix de ses produits (+2,9%) mais aussi, pour le deuxième trimestre consécutif, par une hausse des volumes (+1,2%).

Le groupe met en avant un « démarrage de l’année solide en Europe et en Amérique du Nord dans un contexte de normalisation des prix » et se félicite également d’un regain des ventes de sa marque de boissons Mizone en Chine

Le directeur général Antoine de Saint-Affrique a salué dans le communiqué « un bon début d’année » dans un « un environnement qui reste difficile ».

Il a engagé depuis son arrivée à la tête du groupe en septembre 2021 une rationalisation du portefeuille des marques pour se délester d’activités jugées non essentielles ou moins performantes.

Cela s’est traduit depuis le début de l’année par la finalisation de la vente de Michel & Augustin ainsi que de ses activités de laits et produits laitiers Horizon Organic et Wallaby aux Etats-Unis.

Danone prévoit de présenter « le prochain chapitre » de son plan…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi