fbpx

Cameroun Actuel

Une centaine de chiens Saint-Bernard dans les rues de Martigny (VS)

Le Canton de Vaud continue de dérouler sa stratégie vélo. Une Unité cantonale vélo a été créée et plus d’une quarantaine de projets cyclables cantonaux sont en cours d’élaboration sur l’ensemble du territoire. Ces dix prochaines années, le gouvernement ambitionne d’aménager 500 km de réseau cyclable.

Présentée en novembre 2021 par le Conseil d’Etat, cette stratégie vise à ce que le vélo représente 10% des déplacements dans le canton de Vaud en 2035, contre une part de 2,2% en 2015 (derniers chiffres à disposition). Fin 2022, le Grand Conseil a adopté deux crédits d’un montant total de 42 millions pour un premier volet de mise en ½uvre de ce plan d’action, somme libérée il y a quinze mois.

« Aujourd’hui, les premiers jalons sont posés: un Centre de compétences cantonal vélo a été créé au sein de la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR) pour mettre en ½uvre la stratégie », a indiqué vendredi le Canton dans un communiqué. Celle-ci se décline en trois volets, rappelle-t-il.

Trois axes prioritaires

Le premier vise à promouvoir le vélo et à faciliter sa pratique (formation, campagnes d’information, actions incitatives, offres et services). Le deuxième volet a pour but de développer des infrastructures cyclables sur le réseau cantonal dit « structurant » (principal), où le potentiel vélo est le plus élevé.

Enfin, le troisième axe concerne le soutien aux communes et aux régions dans leurs tâches d’aménagement en leur offrant un appui technique et financier. C’est justement le rôle du Centre de compétence, avec environ dix postes à la clé.

Le Canton définira également, en concertation avec les régions, le réseau cantonal complémentaire et régional afin d’assurer une desserte plus fine du territoire, soulignent les services de la conseillère d’Etat en charge de la mobilité, Nuria Gorrite.

Exemple sur la Route du Lac

Plus d’une quarantaine de projets cyclables sont actuellement en cours d’élaboration, à différents stades d’avancement, et se concrétiseront progressivement sur le terrain ces prochaines années, indiquent-ils. A l’image de la Route du Lac entre Morges et Saint-Prex qui fera bientôt peau neuve grâce à un crédit de 11 millions de francs adopté par le Conseil d’Etat et soumis au Parlement.

Porté par le Canton et les communes de Saint-Prex, Lully et Tolochenaz, ce projet de requalification se situe entre le carrefour du…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi