fbpx

Cameroun Actuel

Thomas Nkono décline le poste d’entraîneur des gardiens de l’équipe nationale du Cameroun

Dans le monde du football camerounais, les récents remaniements au sein de l’encadrement de l’équipe nationale ont suscité des surprises et des déceptions. La Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) a annoncé des changements significatifs dans le staff technique, notamment avec la nomination d’Idriss Carlos Kameni au poste d’entraîneur des gardiens. Cependant, une grande surprise a émergé lorsque le nom de l’ancien gardien de but légendaire, Thomas Nkono, n’a pas été retenu pour ce rôle.

Thomas Nkono, icône du football camerounais et ancien membre éminent des Lions Indomptables, aurait été un choix naturel et évident pour le poste d’entraîneur des gardiens de l’équipe nationale. Sa vaste expérience en tant que joueur et son travail remarquable en tant qu’entraîneur des gardiens pour l’Espanyol Barcelone en Espagne en font une figure respectée et admirée dans le monde du football.

Cependant, selon des sources proches de la FECAFOOT rapportées par nos confrères de CFOOT, Nkono aurait décliné l’offre de la fédération pour des raisons qui vont au-delà du football. Il semblerait que l’ancien gardien de but ne souhaite pas être impliqué dans les tensions et les conflits ouverts entre la fédération et le Ministère des Sports du Cameroun.

Depuis près d’une décennie, Thomas Nkono a été un membre précieux du personnel technique de l’Espagnol Barcelone, où il a également joué en tant que gardien de but de 1982 à 2001. Son rôle consiste principalement à former et à développer les talents des gardiens du club. Son expertise et son dévouement dans ce domaine ont été largement salués, faisant de lui un candidat idéal pour guider et développer les gardiens de l’équipe nationale camerounaise.

Cette décision de décliner l’offre de la FECAFOOT représente un dilemme pour les fans de football camerounais qui auraient espéré voir Nkono revenir dans le giron de l’équipe nationale. Son refus met également en lumière les tensions persistantes et les dissensions qui peuvent exister au sein des instances dirigeantes du football au Cameroun.

Alors que l’équipe nationale se prépare pour de nouveaux défis sur la scène internationale, l’annonce de la composition du nouveau staff technique suscite des discussions et des interrogations parmi les supporteurs. Bien que la décision de Thomas Nkono puisse être comprise, son absence laisse un vide difficile à combler pour ceux qui espéraient son retour triomphal sur la scène nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi