fbpx

Cameroun Actuel

Tensions internes au sein du PCRN : Cabral Libii entravé par les interdictions administratives

Cabral Libii

Depuis plusieurs mois, le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) version Cabral Libii traverse une période tumultueuse, en proie à des querelles de leadership qui paralysent ses activités. Les dissensions internes ont atteint un point critique, se manifestant par une série d’interdictions administratives qui entravent la libre circulation du parti sur le terrain politique.

La dernière en date émane du sous-préfet de Lolodorf, dans la région du Sud, qui a invoqué les conflits internes au sein du PCRN pour interdire toute réunion ou manifestation du parti dans l’ensemble de l’arrondissement. Cette décision, motivée par « les impératifs du bon ordre public », illustre la profondeur des divisions qui minent l’unité et la cohésion du parti.

Dans sa correspondance adressée aux responsables du PCRN, le sous-préfet de Lolodorf souligne explicitement les dissensions concernant le leadership comme étant à l’origine de cette interdiction. Cette mesure draconienne ne se limite pas seulement à restreindre les activités du parti, mais s’étend également à l’interdiction de participer au défilé du 20 mai, une célébration nationale d’importance symbolique.

Cette mise en garde du sous-préfet de Lolodorf met en lumière les difficultés croissantes auxquelles fait face Cabral Libii et sa faction du PCRN. Les tensions internes, exacerbées par des différends de leadership, ont conduit à une fragmentation de la base politique du parti, compromettant sa capacité à mobiliser et à agir sur le terrain.

Cette série d’interdictions administratives représente un coup dur pour Cabral Libii et ses partisans, qui voient leurs efforts politiques entravés par des obstacles bureaucratiques. En l’absence d’une résolution rapide et pacifique des conflits internes, le PCRN risque de perdre davantage de terrain et d’influence, affaiblissant ainsi son rôle dans le paysage politique camerounais.

Face à cette impasse, il devient impératif pour les différentes factions du PCRN de rechercher un compromis et de trouver des solutions inclusives pour surmonter les divergences internes. Sans une réconciliation nationale au sein du parti, l’avenir politique de Cabral Libii et du PCRN demeure incertain, tandis que les aspirations à la réconciliation nationale au Cameroun restent en suspens.

Des interdictions frappent le Pcrn dans l’Arrondissement de Lolodorf

PCRN, Cameroun ActuelPCRN, Cameroun Actuel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi