fbpx

Cameroun Actuel

Tchad : Arrêt des activités des forces spéciales américaines sur la Base Aérienne Adji

Dans un coup inattendu, l’armée de l’air tchadienne a ordonné l’arrêt immédiat des activités des forces spéciales américaines sur la Base Aérienne Adji Kosseï de N’Djamena.

Le chef d’état-major de l’armée de l’air a pris cette décision radicale, invoquant l’absence d’un cadre légal réglementant les activités des soldats américains sur cette base capitale. Dans une note adressée au ministère des Armées, des anciens combattants et des victimes de guerre, le général Idriss Amin Ahmed a souligné que la coopération avec les États-Unis dans la lutte contre les groupes armés terroristes doit être encadrée par des accords légaux clairs.

Cette décision survient dans un contexte régional tendu, marqué par le récent retrait du Niger d’un accord militaire avec les États-Unis, un pays voisin du Tchad. Le Tchad, tout en abritant des bases militaires françaises et américaines depuis plusieurs années, semble désormais chercher à diversifier ses partenariats internationaux.

En effet, ces derniers mois, le régime militaire au pouvoir à N’Djamena a manifesté son intention de renforcer ses relations avec d’autres acteurs internationaux, notamment en se tournant vers Moscou pour des discussions avec le président Vladimir Poutine.

Cette décision de mettre fin aux activités des forces spéciales américaines souligne une évolution potentielle dans les alliances géopolitiques de la région et pourrait avoir des répercussions importantes sur la présence militaire des États-Unis en Afrique centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi