Camerounactuel

SRC : 6,5 milliards FCFA recouvrés par le compte de l’Etat en 2021

A la faveur de ses nouvelles attributions dans l’exercice de ses pouvoirs de réquisition et d’investigation, la Société de recouvrement de créances du Cameroun (SRC) a mis en place courant 2021, une stratégie permettant l’évaluation préalable des portefeuilles des créances compromises, afin d’en déterminer d’une part, la valeur recouvrable et d’autre part la décote. Une politique qui, à en croire le rapport de la Commission Technique de Réhabilitation des Entreprises du secteur public et parapublic (CTR) lui a permis de recouvrer au 31 décembre 2021, une enveloppe de 6,5 milliards de Fcfa en hausse de 39,45% en glissement annuel malgré un objectif de collecte de 6,6 milliards.

Cette tendance haussière est selon la CTR attribuable au recouvrement des créances bancaires qui a connu une augmentation de 20%, recouvrement contentieux par voie de saisie-immobilière (+2,3%) avec une performance de 21 immeubles adjugés aux différentes entités, recouvrement par dation en paiement (le créancier peut accepter de recevoir en paiement autre chose que ce qui lui est dû, ndlr), avec 7 immeubles entrés en patrimoine.

A travers le résultat brut d’exploitation positif estimé à 47,4 millions de F (+110,15%), alors qu’il était négatif en 2020 (- 467 millions), la SRC a pu couvrir toutes ses charges notamment celles du personnel qui oscille autour de 1,5 milliard de Fcfa. « Malgré une baisse sur les opérations interbancaires de 16%, le produit global d’exploitation de la SRC qui constitue son chiffre d’affaires a connu une hausse de 43,73% par rapport à 2020. Cette hausse provient des produits des opérations diverses qui ont connu une évolution de 54% et des intérêts sur titre qui ont augmenté de 34%, » peut-on lire sur le rapport.

Suite à l’affectation du résultat net déficitaire de l’exercice 2020 (-619 millions), les capitaux propres de l’entreprise ont baissé de 0,13%. Quant à l’actif immobilisé, il est en hausse de 8,41% suite à l’acquisition du matériel et mobilier et à la fourniture de dix véhicules neufs à la SRC. Les dettes fiscales sont en hausse de 40,20% suite aux augmentations des postes IR, IRCM/IRCN et la TVA sur les factures du mois de décembre 2021.

Eco Matin

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi