fbpx

Cameroun Actuel

Sortie du franc CFA : les pays du Sahel vers une monnaie commune, selon un analyste malien

Les pays du Sahel, dont le Mali, le Niger et le Burkina Faso, sont sur le point de franchir une nouvelle étape vers leur indépendance monétaire en envisageant sérieusement la création d’une monnaie commune. Cette initiative, qui vise à se libérer du franc CFA, est perçue comme un mouvement irréversible par plusieurs observateurs, dont le Professeur malien Oumar MC Koné.

Dans une déclaration à l’agence de presse Sputnik Afrique, le Professeur Koné affirme que les pays africains, notamment ceux de l’Alliance des États du Sahel, sont résolus à abandonner le franc CFA. Selon lui, cette décision est soutenue par une volonté collective qui émerge au sein du continent. Il souligne que le moment est propice pour cette transition, car de nombreux Africains rejettent désormais le franc CFA, une monnaie qu’ils considèrent comme un obstacle au développement économique.

Le Professeur Koné argumente en dénonçant le franc CFA comme une « arnaque du siècle », soulignant que cette monnaie a maintenu les pays africains dans une situation de dépendance depuis son instauration en 1958. Il rappelle également les pressions politiques exercées sur les dirigeants africains qui ont tenté de remettre en question le système monétaire en place.

Pour le Professeur Koné, l’émergence d’une monnaie commune africaine est une nécessité pour permettre à l’Afrique de prendre véritablement son destin en main. Cette nouvelle monnaie devrait être élaborée sur des bases entièrement nouvelles, avec une banque centrale indépendante de tout contrôle extérieur, notamment de Paris.

Il est important de noter que les partisans de cette initiative rejettent l’idée d’un simple changement de nom du franc CFA ou la création d’une nouvelle monnaie basée sur ce modèle. Ils insistent plutôt sur la suppression de la monnaie dite coloniale et la mise en place d’une monnaie africaine véritablement autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi