fbpx

Cameroun Actuel

Samuel Eto’o Fils chargé de revoir la convention entre le MINSEP et la Fecafoot

Convention, Cameroun Actuel

Le Comité d’urgence de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a pris une décision sans précédent lors de sa réunion du mercredi 8 mai 2024. Mandaté par ce comité, le président Samuel Eto’o Fils se voit confier la tâche délicate de réexaminer la Convention liant le Ministère des Sports et de l’Éducation Physique (MINSEP) à la Fecafoot.

Cette résolution, décidée à l’unanimité des membres du Comité d’urgence, fait suite à une recommandation de la FIFA. Elle appelle à la création d’un groupe de travail spécifique chargé de relire et de proposer des révisions à cette convention cruciale.

La Convention MINSEP-FECAFOOT de 2015 est au cœur d’un conflit récent, notamment en raison de la nomination controversée du staff technique des Lions indomptables du Cameroun par le ministre des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi.

La Fecafoot a récemment interpellé la FIFA sur cette question. Dans sa réponse, l’instance mondiale du football a pointé du doigt la Convention liant le MINSEP à la Fecafoot. Tout en ne désavouant pas le ministre des Sports, la FIFA soulève des questions sur la compétence de la Fecafoot à déléguer au MINSEP des responsabilités qui relèvent normalement de son propre Comité exécutif.

Cette décision d’impliquer Samuel Eto’o Fils dans la révision de la Convention marque une étape significative dans les efforts visant à résoudre ce différend complexe. En tant que figure emblématique du football camerounais, Eto’o apporte une expertise et une autorité qui pourraient jouer un rôle crucial dans la recherche d’un consensus et d’une solution équilibrée.

Cette initiative souligne également l’importance de la gouvernance du football au Cameroun et la volonté de la Fecafoot de s’engager dans un processus transparent et constructif pour régler les questions litigieuses.

Il reste à voir quelles seront les conclusions et les recommandations du groupe de travail dirigé par Samuel Eto’o Fils. Cependant, cette démarche témoigne d’une volonté de tous les acteurs impliqués de trouver des solutions durables pour assurer le bon fonctionnement et le développement du football camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi