fbpx

Cameroun Actuel

Samuel Eto’o bloque la carrière du jeune talent Rony Mimb Baheng

Rony Mimb Baheng, l’un des meilleurs joueurs du Cameroun de la génération 2005 ne terminera pas sa formation. La fédération de son pays a décidé de lui refuser le Certificat de Transfert International pour des raisons fallacieuses.

Depuis plus d’un an, le club français de première division a tout fait pour régulariser le contrat du jeune joueur. Cependant, la Fécafoot de Samuel Eto’o a décidé de bloquer la carrière du jeune Rony Mimb Baheng. Camfoot.com a d’ailleurs appris que plusieurs autres jeunes camerounais seraient dans la même situation.

La Fécafoot, qui est en réalité supposée accompagner les clubs, s’est depuis un moment transformée en un instrument de blocage. Et de règlement de comptes. Depuis l’arrivée de cet exécutif à la tête du football, la majorité des clubs et des présidents mythiques ont subi des sanctions hallucinantes. Ce sont, pour la plupart, ceux qui ont milité pour porter le président actuel au pouvoir. À la première mésentente, il manipule les textes de la fédération pour chasser hors du football ses ex-amis au péril de la bonne gouvernance et partant de là, du football camerounais.

Samuel Eto’o, le bourreau de Rony Mimb Baheng

L’une de ses premières décisions, aussitôt porté au pouvoir, a été d’annuler les mandats des élus régionaux. Il les a tous remplacé par des Comités Provisoires de Gestion. Et partant de là, il a positionné des hommes qui ne répondent que de lui à tous les postes. Les mécènes ont désormais disparu, accablés par des suspensions à l’emporte-pièce.

Mais la vraie esbroufe est que la fédération camerounaise de football fonctionne depuis près de 2 ans avec un Secrétaire Général par Interim. Logiquement, l’interim devait être levée à la première assemblée générale après sa nomination. Il se pourrait donc que toutes les décisions de ce SG par interim soit simplement illégales depuis lors.

Malgré les efforts de la Fédération Française de Football, Rony Mimb Baheng a été sacrifié à l’hôtel des messes basses. Sa seule faute est d’être sorti du Cameroun en étant un joueur de la Kadji Sport Academy. Pendant plus d’un an, il a pu bénéficié de la compréhension de cette fédération qui lui a octroyé un certificat international de transfert temporaire.

Le définitif devait être délivré par la Fécafoot. Et pourtant, ce dossier n’est pas différent de ceux que traitent la Fécafoot à longueur de journée. La Fédération de Kylian Mbappé, a fait plusieurs relances qui sont restées lettres mortes dans les courriels de la Fécafoot de Samuel Eto’o.

La botte trop souvent utiisée de double identité ne tient aucunement puisqu’avant ce sale jeu a été éventré dans le cas du meilleur marqueur de Elite One 2023-2023, Jules Armand Kooh.

Rony Mimb Baheng va donc rentrer au Cameroun par la seule volonté de Samuel Eto’o. Il devra donc attendre que la Fécafoot, son SG et son président, par miracle, retrouvent leurs sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi