fbpx

Cameroun Actuel

Perchoir entièrement féminin pour le Parlement valaisan

Muriel Favre-Torelloz a été élue vendredi présidente du Grand Conseil valaisan. La députée centriste a obtenu 124 voix sur 124 bulletins valables. Elle succède à Mathias Delaloye (UDC). Le collège présidentiel sera exclusivement féminin, une première dans le canton.

Muriel Favre-Torelloz, 61 ans, seule candidate à la présidence, a été élue députée-suppléante au Grand Conseil en 2009, puis députée dès 2017. Comptable de formation, elle préside la commune de Vérossaz depuis 2013.

Nathan Bender, chef de groupe du Centre Valais romand au Grand conseil, a notamment loué le « dynamisme, l’esprit consensuel et le sens pragmatique » de Muriel Favre-Torelloz. « Avec ces qualités, tu sauras brillamment mener cette assemblée », a-t-il déclaré.

Durant son année de présidence, la nouvelle élue souhaite notamment « mettre en lumière des femmes actives politiquement, qui permettront peut-être de favoriser de nouvelles vocations ». « Que cette année soit marquée par le dialogue, la collaboration et la détermination à faire progresser le Valais vers un avenir meilleur pour tous », a-t-elle ajouté.

Candidat surprise

Patricia Constantin (PS/Gauche Citoyenne) a accédé à la première vice-présidence par 112 voix sur 112 bulletins valables. Quant à la deuxième vice-présidence, briguée par Céline Dessimoz (Les Vert.e.s), elle a été disputée, avec dans le rôle du candidat surprise le député indépendant et ex-Vert Frédéric Carron.

Avant le vote, tous les groupes ont affirmé leur soutien à Céline Dessimoz. Au final, elle l’a emporté largement par 93 voix contre 18 pour Frédéric Carron, devenant ainsi la première membre du parti des Vert.e.s valaisans à accéder au perchoir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi