Camerounactuel

« Nous organisons des cours sous les arbres par peur des serpents en classe »

Les parents et les enseignants du Government Bilingual High School de Mombo, dans la région du littoral, implorent le gouvernement de leur donner un nouveau bâtiment scolaire ou de rénover l’ancien.

« Parfois, j’ai peur d’envoyer mes enfants à l’école parce que mon enfant rentre à la maison complètement mouillé par la pluie. C’est pire pendant les saisons des pluies et cela provoque des problèmes de santé qui nous font dépenser beaucoup d’argent. Je ne comprends pas pourquoi une école publique est confrontée à quelque chose d’aussi grave et cela ne dérange aucune autorité gouvernementale », se plaint Amina Ntafack, un parent.

D’autres parents se plaignent du fait que les élèves doivent parfois apprendre sous les arbres.

« Parfois, nous sommes obligés d’enseigner aux élèves sous un arbre parce que c’est plus sûr que dans une classe qui est parfois effrayante pour les élèves avec le toit qui fuit et la peur des animaux sauvages », dit Rosine, une enseignante de l’école.

« Nous avons peu d’enseignants envoyés par le gouvernement et les salles de classe sont soit petites soit endommagées avec parfois plus de 600 élèves. L’association parents-enseignants ne peut pas tout gérer », déplore le directeur de l’établissement.

Le directeur ajoute qu’en raison du mauvais état de l’école, de nombreux parents sont obligés d’envoyer leurs enfants dans différentes écoles de Douala. Il dit que parfois il y a un certain cours obligatoire pour tous les étudiants, donc le plus souvent les classes sont petites et s’asseoir sous les arbres est la meilleure alternative.

Le responsable de la PTA demande également aux parents d’être compréhensifs et leur assure que les choses vont s’améliorer et que le gouvernement va bientôt se pencher sur la situation.

« Nous ne pouvons pas vraiment promettre ce qui ne nous appartient pas, mais je vous assure que nos messages et nos appels ont atteint les autorités supérieures et qu’elles répondront certainement à nos besoins. Je sais que vos enfants traversent des périodes d’apprentissage difficiles, mais ils sont forts et surmonteront cette épreuve », déclare le directeur de l’association des parents d’élèves de l’école secondaire bilingue du gouvernement, Mombo.

Selon le directeur, les toits sont délabrés depuis des années et presque tous les zincs sont troués. Pendant la saison des pluies, il est parfois demandé aux élèves de rester chez eux car ils ne peuvent pas s’asseoir dans une classe dont le toit fuit ou sous un arbre pendant les examens.

CNA

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi

No Content Available