Camerounactuel

Mondial 2022 : ce que Eto’o et les autres doivent éviter de faire au Qatar

Le journaliste Didier Ndengue dans un texte publié sur son compte Facebook, indique les consignes que devrait suivre le président de la Fecafoot et les autres membres de la délégation, pendant le mondial Qatar 2022.

« Il ne faut pas être envahissant. Avant de poursuivre mon propos, il faut déjà répondre à l’appel du peuple, à sa motion de soutien en intégrant Ngandeu dans les 26. Il y a des joueurs dans cette sélection qui n’ont pas leur place au Qatar. Qui peuvent donc sauter. On ne peut pas affirmer indirectement que Ngandeu n’est pas humainement bon. Il a mouillé le maillot pour que les Lions Indomptables se qualifient pour le Qatar. Le peuple a vu et ce peuple réclame son joueur.

Deuxième chose. Fabrice Ondoa doit regagner la sélection. On ne sait pas ce que ce talentueux gardien de but a fait à notre sélection pour être écarté comme un malpropre. Il a sa place dans les 26.

Troisième chose: Il faut éviter les embrassades partout partout. Personne n’est en manque d’affection dans la tanière. Il y a quoi à vouloir toujours embrasser chaque joueur avant chaque match? Au sortir de l’hôtel, les joueurs doivent rester concentrés. Les trucs que “papa vous donne sa bénédiction” là peuvent se faire à distance. Les messes nocturnes, les tacles dans les vestiaires à la place du sélectionneur doivent aussi s’arrêter. Chaque joueur sélectionné est mature et n’a pas besoin d’être grondé comme un gamin tout le temps. La star, c’est le groupe et non…un président de fédé ».

Didier Ndengue

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi