fbpx

Cameroun Actuel

Migros confirme la suppression de 150 postes

Migros a confirmé mardi la suppression de 150 postes à plein temps au sein de sa filiale Supermarché, basée au siège de la Fédération des coopératives Migros (FCM) à Zurich, dans le cadre de sa restructuration. Celle-ci doit être mise en oeuvre d’ici au 1er juillet.

Les collaborateurs concernés par les suppressions de postes « bénéficieront de prestations individuelles qui dépendront notamment de leur ancienneté et de leur âge. Ils seront en outre soutenus dans leur recherche de nouveaux postes à l’intérieur et à l’extérieur de Migros par les ressources humaines ainsi que par des partenaires externes spécialisés », souligne le géant orange dans un communiqué.

Les employés ont été informés mardi matin par une diffusion en direct, précise le groupe.

Vendredi dernier, le poids lourd de la distribution avait indiqué à AWP que les chiffres de 150 emplois passant à la trappe, relayés par le site d’information Inside Paradeplatz, étaient « assez exacts » et qu’ils concernaient sa filiale Supermarché.

A la mi-mai, l’entreprise a conclu un plan social avec des partenaires sociaux internes et externes en vue des licenciements. Plus tôt, début février, elle avait annoncé la vente de plusieurs de ses filiales, ce qui devrait conduire à quelque 1500 suppressions d’emplois au total. Le détaillant cherche de nouveaux propriétaires pour sa filiale de voyages Hotelplan, sa filiale de cosmétiques et d’hygiène Mibelle ainsi que pour les deux marchés spécialisés Melectronics et SportX.

Changements dans les magasins

La vente de Melectronics entraînera également des changements dans une cinquantaine de grands supermarchés de Migros, fait également savoir le groupe. « Sur ces sites, les surfaces de vente intégrées de Melectronics seront réduites à un assortiment de base d’articles électroniques. »

En outre, le service de livraison de repas FoodNow, lancé en 2020 et actif dans quelques villes de Suisse alémanique, sera abandonné dès la fin mai.

Par ailleurs, Migros fait part d’un changement à la tête des produits frais. Sandra Stöckli a décidé de quitter la direction à la fin juin ainsi que le groupe à la fin août. Les deux directions Fraîcheur et Food seront désormais réunies en une seule direction « dans le but de simplifier encore les procédures ». Miriam Richter, responsable du secteur Food et Approvisionnement depuis mars, dirigera la nouvelle direction Fraîcheur et Food, ajoute Migros.

Cet article a été…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi