fbpx

Cameroun Actuel

Lufthansa: le personnel au sol obtient une large augmentation

Sam Bankman-Fried, superstar déchue des cryptomonnaies, a été condamné jeudi à 25 ans de prison pour l’une des plus importantes fraudes financières de l’histoire récente. Le juge a notamment relevé qu’il avait commis plusieurs parjures à la barre.

Il avait déjà été reconnu coupable par un jury en novembre des sept chefs d’accusation retenus contre lui lors d’un procès à l’issue duquel le procureur de New York, Damian Williams, avait réclamé entre quarante et cinquante ans de réclusion.

Lors de l’audience devant un tribunal de New York jeudi, le juge fédéral Lewis Kaplan n’a pas mâché ses mots, relevant que le jeune homme n’avait « jamais eu un mot de remords pour avoir commis un crime terrible ». Il a affirmé, exemples à l’appui, que « SBF » – son surnom – avait commis au moins trois parjures lorsqu’il avait témoigné pendant son procès, ainsi qu’une subornation de témoin.

De son côté, le trentenaire – qui a l’intention de faire appel – a présenté ses excuses, reconnaissant avoir « pris une série de mauvaises décisions ». « Beaucoup de personnes ont l’impression qu’on les a laissées tomber, et on les a laissées tomber, j’en suis désolé », a déclaré Sam Bankman-Fried. « Je suis désolé de ce qu’il s’est passé à tous les niveaux ».

Apprenti sorcier

« SBF » a utilisé, sans leur accord, les avoirs des clients de sa plateforme d’échanges de devises numériques FTX, pour effectuer des transactions à risque via sa société soeur Alameda, pour acheter des biens immobiliers ou pour faire des donations politiques.

Soumise à des demandes massives de retraits venues de clients paniqués, FTX a implosé en novembre 2022. Au moment de son dépôt de bilan, environ 9 milliards de dollars manquaient à l’appel.

En quelques heures, l’image du petit génie fantasque, à la chevelure fournie et aux perpétuels short et T-shirt, s’est effondrée, pour laisser place à celle d’un apprenti sorcier, adepte de paris insensés.

Les liquidateurs du groupe ont déjà récupéré environ 6,4 milliards de dollars en numéraire et prévoient de rembourser intégralement les clients lésés. Ils profitent notamment de l’appréciation brutale des cryptomonnaies, qui se sont remises après un millésime 2022 catastrophique marqué par plusieurs faillites et ponctué par le scandale FTX.

Procès de cinq semaines

Face à la menace d’une très lourde peine, les avocats de Sam Bankman-Fried, qui vient de fêter ses 32…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi