Camerounactuel

L’ONU se dit prête à accompagner la transition politique au Burkina Faso

L’ONU est prête à accompagner la transition politique au Burkina Faso, a assuré jeudi soir le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif, selon un communiqué publié par la présidence burkinabè.

OUAGADOUGOU, 2 juin (Xinhua) — L’ONU est prête à accompagner la transition politique au Burkina Faso, a assuré jeudi soir le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif, selon un communiqué publié par la présidence burkinabè.

« Les Nations Unies, à travers le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, sont dans une posture d’accompagnement des autorités de la transition pour une transition apaisée et surtout au profit des populations burkinabè », a-t-il dit à l’issue de sa rencontre avec le président burkinabè, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

La délégation conduite par M. Annadif a évoqué avec le chef de l’Etat les discussions engagées avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à la veille d’un sommet qui se tient à Accra au Ghana sur le Burkina Faso, le Mali et la Guinée.

Il s’agit, selon le responsable onusien, de « faire un point des discussions entre le Burkina Faso et la CEDEAO parce que les Nations Unies viennent en appui à la CEDEAO », indique le communiqué.

« C’est fort de toutes ces mises à jour que nous partons à Accra pour apporter notre contribution au sommet de la CEDEAO », a conclu le représentant spécial.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles