fbpx

Cameroun Actuel

Liban: le chef de l’ONU met en garde contre un conflit « plus large »

Les dirigeants occidentaux ont rappelé les défis posés par la guerre en Ukraine lors de la commémoration du 80e anniversaire du débarquement en Normandie. Joe Biden a déclaré que la démocratie était « plus menacée que jamais depuis la fin de la 2e guerre mondiale ».

Le 6 juin 1944, le débarquement des troupes alliées (« D-Day ») avait ouvert le front ouest contre l’Allemagne nazie.

Selon le président américain, qui s’exprimait jeudi à Colleville-sur-Mer, les Etats-Unis et l’OTAN n’échapperont pas à la crise ukrainienne: l’Ukraine, en guerre contre la Russie, a été envahie par un « tyran » qui cherche à dominer, a-t-il déclaré.

« Pris tous les risques »

Le président français Emmanuel Macron a lui remercié les anciens combattants présents. « Vous avez tout quitté et pris tous les risques pour notre indépendance, pour notre liberté. Nous ne l’oublierons pas », a déclaré M. Macron en présence de Joe Biden et de quelque 170 anciens combattants.

« Le monde libre avait besoin de chacun d’entre vous et vous êtes venus », a déclaré le président. « A nos côtés, vous avez fait cette guerre et nous l’avons gagnée ».

« Jour de libération » aussi pour Berlin

Le chancelier allemand Olaf Scholz a salué le débarquement des Alliés en Normandie le 6 juin 1944 comme un « jour de libération » pour la France, de nombreux autres pays européens occupés, mais aussi pour l’Allemagne.

Cette date marque « le début de la fin du système inhumain du national-socialisme, de sa folie raciale et de son militarisme, de sa volonté d’extermination et de ses fantasmes impérialistes », a-t-il écrit dans une tribune publiée jeudi par le journal français Ouest-France.

Renforcer la défense européenne

Concernant la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine, M. Scholz a appelé à un renforcement des efforts de défense européens. « Pour moi, il est clair que l’Europe assumera encore plus de responsabilités à l’avenir ». Selon le dirigeant allemand, une Europe forte sur les plans économique, militaire et social est nécessaire pour préserver la paix.

Pour l’Allemagne et ses partenaires, il est clair que « l’impérialisme brutal russe » ne doit pas réussir. « Et il ne réussira pas parce que nous continuerons à soutenir l’Ukraine dans sa défense héroïque aussi longtemps qu’il le faudra ».

Onze vétérans américains décorés

Emmanuel Macron a décoré onze vétérans américains très âgés pour leur engagement de…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi