fbpx

Cameroun Actuel

l’État condamné pour le fichage nominatif des détenus par la justice

l’essentiel
Le tribunal administratif de Lille a ordonné ce vendredi 19 mai l’effacement des données personnelles d’un fichier recensant les personnes placées en garde à vue lors de la mobilisation contre la réforme des retraites.

Le tribunal administratif de Lille a ordonné vendredi 19 mai au garde des sceaux et au parquet de Lille d’effacer les données nominatives d’un fichier recensant les personnes placées en garde à vue lors de la mobilisation contre la réforme des retraites, selon sa décision consultée par l’AFP .

Le tribunal avait été saisi en référé par l’Association pour la défense des libertés constitutionnelles (Adelico), l’Union des avocats de France et la Ligue des droits de l’homme (LDH), sur la base d’un article de Médiapart dénonçant la création d’un tel fichier. Les représentants du ministère de la Justice en avaient reconnu l’existence lors de l’audience de lundi.

Plus d’informations à suivre.

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien