Camerounactuel

Les preuves du complot de Deschamps contre Benzema sortent

Karim Benzema et Didier Deschamps, cohabitation impossible. L’attaquant du Real Madrid a décidé de quitter définitivement la barque des Bleus. Mais, une semaine après l’annonce de sa retraite internationale, Karim Benzema est toujours devant l’actualité. Karim Djaziri, membre de son entourage n’en démord pas et balance cette fois-ci des documents médicaux qui accablent le sélectionneur des Bleus.

Le départ de Benzema après un souci à la cuisse lors d’un entraînement fin novembre à Doha a été précipité. Et après avoir répété cela plusieurs fois sur les réseaux sociaux, accusant Didier Deschamps et le médecin des Bleus d’avoir tout fait pour virer le Ballon d’Or, Karim Djaziri a cette fois sorti des documents réalisés, à priori, lors des examens de Karim Benzema à l’hôpital Aspetar.

Après avoir mis en ligne ces examens radiologiques, l’ancien agent de Karim Benzema s’est fait nettement plus accusateur. ” Je pose ça là mais avant ça j’ai consulté 3 spécialistes qui confirment le diagnostic queBenzema aurait pu être apte à partir des 1/8 éme pour au moins être sur le banc ! Pourquoi lui avoir demandé de partir si vite ? “, s’étonne Karim Djaziri, histoire de mettre une pression énorme sur le staff des Bleus au moment où Noël Le Graët doit rapidement rencontrer Didier Deschamps afin de lui proposer de prolonger son contrat.

Forcément, les propos du proche de Karim Benzema remettent de l’huile sur le feu, même sans être un spécialiste des problèmes musculaires.

Alors que le staff tricolore avait évoqué trois semaines d’indisponibilité au moment d’annoncer le forfait de Karim Benzema, ce dernier était sur pied dix jours après sa blessure et aurait pu être apte pour disputer les huitièmes de finale.

Il y a quelques jours, le journal “AS” détaillait  la conversation qui a eu lieu dans le camp de l’équipe de France, qui a conduit à l’exclusion de Karim Benzema de la Coupe du monde 2022. Le médecin de l’équipe de France a frappé à la porte de la chambre de Benzema et lui a dit : “Je suis désolé, Karim, mais tu dois partir.” Didier Deschamps, le sélectionneur de la France, était présent lors de cette conversation, mais il n’est pas intervenu. Benzema s’est rendu compte que c’était Deschamps qui voulait l’exclure du camp, profitant de sa blessure pour donner à Olivier Giroud l’opportunité de mener l’attaque des coqs. Après plusieurs jours, le médecin français a admis à Benzema que ce qu’il lui avait dit était sur les ordres de Deschamps lui-même.

Il faut rappeler que Benzema avait déjà été privé du Mondial 2018 à cause de l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena pour laquelle il a été définitivement condamné.

Tandis que Karim Benzema s’est contenté d’une nouvelle sortie énigmatique sur Instagram, les réseaux sociaux ont vivement réagi aux arguments de son ancien conseiller.

Coups Francs

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien