fbpx

Cameroun Actuel

Le moustique tigre a renforcé sa présence en Valais en 2023

Le moustique tigre, détecté en Valais depuis 2019, a renforcé sa présence dans le sud du canton l’an dernier. Il a été repéré à Monthey, à Collombey-Muraz et, pour la première fois, à Fully. La lutte contre cette espèce envahissante sera renforcée cette année.

La propagation de ce moustique en Suisse est favorisée par le réchauffement climatique. Les conditions relativement clémentes de 2023 ont été propices à sa reproduction, écrit mardi le canton du Valais. L’insecte n’a en revanche pas été observé à Brigue.

La stratégie adoptée jusqu’ici sera intensifiée cette année. Cinquante pièges seront en fonction sur l’ensemble du territoire cantonal, dont 35 à Monthey et environs, huit à Brig-Glis, six à Fully et un au relais du St-Bernard sur l’aire d’autoroute à Martigny.

Comme en 2023, des traitements seront réalisés sur toute la zone urbaine de plaine de la commune de Monthey. Des mesures de surveillance et de lutte seront également mises en place à Collombey-Muraz ainsi qu’en direction de Massongex et à Fully. Dans le Haut-Valais, des traitements et des pièges seront maintenus sur toute la zone douanière et les alentours.

Contribution de la population

Les autorités cantonales en appellent aussi à la population pour limiter la propagation de l’envahisseur. Elle demande d’éliminer tout récipient pouvant recueillir de l’eau tel que les arrosoirs, les soucoupes de pots de fleurs (ou les remplir de sable), les seaux, les pneus, les gouttières, les bidons de récupération des eaux de pluie. Les habitants doivent si possible signaler toute présence suspecte sur le site internet www.moustiques-suisse.ch.

Une ligne téléphonique a été mise en place par le Valais pour répondre aux questions: 027 606 32 41. Des informations au sujet de ce moustique sont également disponibles sur la page Internet www.vs.ch/web/sfnp/moustique-tigre.

Risque potentiel pour la santé

Le moustique tigre est surveillé à l’échelle suisse en raison de son danger potentiel pour la santé. Il peut transmettre différentes maladies comme la dengue, le virus Zika ou le Chikungunya. Jusqu’à présent, aucune infection sur le territoire n’a encore été enregistrée.

Le moustique tigre a été repéré pour la première fois en Suisse au Tessin en 2003. Il a été signalé à Bâle en 2015, puis dans les Grisons, dans la ville de Zurich, dans les cantons de Vaud, de Genève et du Valais notamment.

Cet article a été publié…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi