fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun renforce son infrastructure télécom avec la rétrocession de 812 km de fibre optique à Camtel

Le 30 octobre 2023, la ministre des Postes et Télécoms, Minette Libom Li Likeng, a signé une convention de rétrocession avec la directrice générale de la Cameroon Telecommunications (Camtel), Judith Yah Sunday. Cette convention concerne la rétrocession par l’État d’un linéaire de 812 km de fibre optique à cet opérateur public des télécoms.

Cette initiative vise à renforcer l’infrastructure télécom du Cameroun, qui a déjà permis au pays de réaliser d’importantes avancées dans ce domaine. En offrant des débits internet ultra-rapides, la fibre optique ouvre la porte à de nouvelles possibilités, comme l’a rappelé la ministre lors de la signature de la convention.

Grâce à ce linéaire supplémentaire, Camtel, en tant qu’opérateur historique des télécoms au Cameroun, consolide son rôle exclusif dans la gestion de la fibre optique. Cette infrastructure a joué un rôle clé dans l’accélération du taux de pénétration du téléphone mobile dans le pays, qui dépasse désormais les 80%. L’utilisation des téléphones intelligents, également appelés smartphones, a également été boostée grâce à la disponibilité de l’internet mobile via la fibre optique. Selon l’Observatoire national des télécommunications de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), le taux de pénétration de ces téléphones est passé de 25% en 2016 à près de 40% en 2020, soit une progression de 15% en seulement 4 ans.

Le Cameroun se positionne également comme un hub des infrastructures télécoms en Afrique centrale. Avec cinq câbles sous-marins à fibre optique qui atterrissent sur son territoire et un linéaire d’environ 15 000 km de câbles déployés à l’échelle nationale, le pays dispose d’une infrastructure solide. Ces câbles sont également connectés à des pays voisins tels que le Congo, le Tchad, la Guinée équatoriale et le Gabon, renforçant ainsi la connectivité régionale.

La rétrocession de ce linéaire de fibre optique à Camtel est une étape importante dans le développement des télécommunications au Cameroun. Elle permettra de continuer à améliorer l’accès à l’internet haut débit et de stimuler le secteur des télécommunications dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi