fbpx

Cameroun Actuel

La Russie dit s’être emparée d’un village ukrainien près de Soumy

Le parti d’extrême droite de la cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni, Fratelli d’Italia, a remporté les européennes avec au moins 27% des suffrages, selon des projections. Le parti démocrate, principal opposant, arrive en deuxième position avec plus de 23%.

Suit le mouvement 5 Etoiles (populiste) dirigé par l’ancien premier ministre Giuseppe Conte avec environ 11%, selon ces projections publiées après la fermeture des bureaux de vote.

Les deux partenaires de la coalition gouvernementale de Mme Meloni, la Ligue antimigrants de Matteo Salvini et Forza Italia et le parti conservateur fondé par Silvio Berlusconi et membre du parti populaire européen (PPE), sont crédités respectivement de 8% et de 10% des voix.

S’il est confirmé, ce score de Mme Meloni, elle-même tête de liste et qui avait fait cette élection un référendum sur sa personne en demandant aux électeurs d’écrire simplement « Giorgia » sur leur bulletin, marque une progression par rapport à son score de 26% obtenu aux législatives de 2022 lui ayant ouvert les portes du pouvoir.

Progression impressionnante

Depuis son arrivée à la tête du gouvernement en octobre 2022, elle a réussi à maintenir un consensus sur sa personne, grâce entre autres aux divisions de ses opposants.

Sa progression par rapport aux européennes de 2019 est impressionnante: Fratelli d’Italia n’avait alors rassemblé que 6,44% des voix. A l’époque, c’était la Ligue du très eurosceptique Matteo Salvini, alliée du Rassemblement national français à Strasbourg, qui s’était taillé la part du lion avec 34,26%.

Ce résultat devrait permettre à Mme Meloni de renforcer son poids à Bruxelles, où elle est déjà parvenue à imposer certains de ses thèmes de prédilection, comme la lutte contre les arrivées de migrants en Europe. Contrairement à son allié le premier ministre hongrois Viktor Orban, elle a aussi réussi à s’imposer comme une interlocutrice de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, notamment grâce à son positionnement pro-ukrainien.

Au Parlement européen, Fratelli d’Italia fait partie du groupe des conservateurs et réformistes européens (ECR), aux côtés notamment du parti espagnol d’extrême droite Vox et du petit parti français Reconquête.

L’autre groupe d’extrême droite, Identité et Démocratie (ID), comprend la Ligue et le Rassemblement national de Marine Le Pen, qui a remporté une victoire historique…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi