fbpx

Cameroun Actuel

La Première ministre danoise « frappée » par un homme à Copenhague

Au moins 26 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées vendredi dans plusieurs frappes ukrainiennes sur des zones contrôlées par la Russie dans l’est et le sud de l’Ukraine, ont indiqué les autorités d’occupation.

Une double frappe a notamment visé le village de Sadové, dans la région méridionale de Kherson, partiellement occupé par la Russie.

Selon Vladimir Saldo, à la tête de l’occupation russe de la région, une bombe aérienne a détruit un magasin « avec un nombre important de visiteurs et d’employés » dans ce village, avant qu’un missile HIMARS ne frappe la zone, tuant 22 personnes et en blessant 15 autres.

« Après le premier tir, les habitants des maisons voisines sont sortis en courant pour aider les victimes, mais peu de temps après, un missile HIMARS est arrivé », a indiqué M. Saldo dans les médias russes.

Il a dénoncé un « meurtre ignoble de civils » rendu possible par les livraisons d’armes occidentales à Kiev, et une double frappe destinée à « faire le plus de victimes ».

Plus tôt vendredi, quatre personnes ont été tuées et 57 blessées par une frappe de missiles de fabrication américaine ATACMS sur la ville de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, également sous contrôle russe.

Selon le ministère russe des Situations d’urgence, cette frappe ukrainienne a notamment provoqué l’effondrement d’un immeuble d’habitation de plusieurs étages.

« Le nombre total de personnes blessées lors de la frappe de missiles d’aujourd’hui sur Lougansk s’élève à 57. Quatre d’entre elles sont décédées », a précisé sur les réseaux sociaux la ministre locale de la Santé, Natalia Pachtchenko.

Selon le responsable prorusse de la région de Lougansk, Léonid Passetchnik, deux écoles secondaires, trois écoles maternelles et un collège ont également été endommagés.

Le ministère russe de la Défense a quant à lui affirmé que « cinq missiles ATACMS de fabrication américaine » avaient visé « délibérément des quartiers d’habitation de la ville de Lougansk ».

Quatre de ces missiles ont été abattus par les systèmes de défense antiaérienne russes, tandis que le cinquième a touché deux immeubles résidentiels, selon cette source.

Prise russe

La Russie a par ailleurs revendiqué vendredi, dans un autre communiqué de son ministère de la Défense, la prise du village de Paraskoviïvka, dans la région de Donetsk, également dans l’est de l’Ukraine.

Paraskoviïvka se trouve à…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi