Camerounactuel

Justin Trudeau : « ma femme est également infectée et je ne fais pas de différence entre elle et vous »

Le premier ministre canadien visiblement éploré ce lundi 6 avril 2020, a fait des déclarations devant son peuple.

Avec cette crise sanitaire du coronavirus les dirigeants du monde entier se distingue. Cela est vrai avec Justin Trudeau le premier ministre canadien. Il a exonéré les gens de l’impôt, a envoyé des avions dans tous les pays du Monde pour ramener ses compatriotes pris au piège dans d’autres pays. Il a donné des salaires et des denrées alimentaires, il est resté une heure entière dans la rue malgré le froid en dessous de zéro, pour voir leurs conditions et leurs besoins…!

Ce lundi, il regardait de son humble jardin, les yeux coulant des larmes sur son peuple et il leur dit : « Si ma vie avait été en échange pour vous sauver, je n’aurais pas été aussi paresseux et n’attendrais pas longtemps avant de penser » Il a ajouté : « Ma femme est également infectée et je ne fais pas de différence entre elle et vous »

Cameroun

Il fait un compte rendu (et non un discours en face des journalistes chaque jour à 1h00, pour donner la bonne information, les directives et la vérité de ce que la machine de l’État a fait en 24 heures. Les personnes chargées de servir le peuple sont des employés du peuple et non des Seigneurs du culte et de la soif du pouvoir. De quoi être fier d’être gouverné par des gens humbles et humains.

Sur la toile, les camerounais saluent ce geste humain et déplore que cela ne soit pas le cas chez eux. « Il faudrait rendre hommage à certaines figures de leur vivant ! Me voici bloqué en France à cause du Covid-19. Les autorités de mon pays n’ont pris aucune disposition pour rapatrier ses ressortissants. L’ambassade du Cameroun à Paris, son consulat à Marseille n’ont osé répondre aux appels téléphoniques. Des irresponsables…. », Écrit Maxime Atangana un compatriote sur sa page Facebook.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles