fbpx

Cameroun Actuel

FOVU Club de Baham remporte la 62ème Coupe du Cameroun : analyse des performances de l’équipe

Le FOVU Club de Baham a remporté la 62ème Coupe du Cameroun de football dans une finale palpitante contre le PWD de Bamenda. L’équipe a montré une grande détermination et une solide défense tout au long du match, ce qui a conduit à leur victoire avec un score final de 2 buts à zéro.

Dès le début de la rencontre, le PWD de Bamenda a exercé une pression agressive sur l’équipe de FOVU, avec plusieurs attaques dangereuses dans leur camp. Cependant, grâce à une défense solide, les contre-attaques du club de la grotte sacrée ont rapidement été neutralisées.

À la 10ème minute, DOUMA MBAPPE, récemment arrivé des Fauves Azur de Yaoundé, a réalisé un excellent mouvement et a été servi par l’un de ses coéquipiers dans la surface de réparation du PWD. Il a dribblé le gardien avant de marquer un but. Puis, à la 62ème minute, après une faute sur un joueur de FOVU, Stéphane IKPEME ANIEKAM a réussi un coup franc et a battu le gardien de PWD. Ce deuxième but a consolidé la victoire de l’équipe.

À la fin du match, l’entraîneur du FOVU, Emmanuel NDOUMBE BOSSO, a exprimé sa fierté envers ses joueurs et a souligné leur travail acharné pour atteindre ce résultat. Il a également reconnu que sur le plan physique, l’équipe aurait pu faire mieux, mais que leur tactique a été efficace pour sécuriser la victoire.

Cette victoire marque le troisième sacre du FOVU Club de Baham, après ceux de 2001 et 2010. Quant au PWD de Bamenda, qui visait également un troisième titre, il devra continuer à travailler pour atteindre cet objectif. La finale de la 62ème Coupe du Cameroun a été présidée par Joseph DION NGUTE, le Premier ministre représentant le président de la République. Au total, 82 trophées ont été décernés aux acteurs du mouvement sportif lors de cette cérémonie au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi