Camerounactuel

Elle détourne près de 150 millions dans un établissement de microfinance 

Chef d’agence d’une entreprise de finances au quartier Odza, dans la ville de. Yaoundé, Élisabeth Dieusang ne comparait pas devant le tribunal. Elle se fait représenter par son conseil. Accusée des faits d’abus de confiance et de détournements, Élisabeth Dieusang a plaidé non coupable.

En effet, l’accusée a octroyé des crédits malsains à son compte personnel. Le forfait est découvert lors d’une opération de contrôle à guichet dans les caisses de l’entreprise.

Une enquête est ouverte pour comprendre les faits. Celle-ci révèle que l’accusée a effectué des opérations de prêts qui ne remplissent pas les conditions. Les coordonnées des bénéficiaires ne sont pas justes. Par conséquent, ils sont inidentifiables.

Interpellée par les éléments du commissariat d’Odza, Élisabeth Dieusang réfute les faits. Elle est mise en détention provisoire et libérée par la suite. Pour cette troisième audience, trois témoins ont été entendus. Il s’agit des employés de l’entreprise de finances.

Face à cette situation, le conseil de la victime réclame la somme de 250 millions de Fcfa pour le préjudice repartie comme suit : 150 millions pour le préjudice matériel, 50 millions pour le manque à gagner de l’entreprise pendant 7 ans et 50 millions pour le préjudice moral. Sur ce, les débats sont clos. L’affaire est mise en délibéré pour le 15 juillet 2022.

Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi