fbpx

Cameroun Actuel

Digitec Galaxus épinglé pour son traitement des données de clients

La ville de Morges boucle ses comptes 2023 dans le rouge, même si le déficit est moins élevé que prévu. Des revenus fiscaux en hausse expliquent en grande partie ce résultat.

L’excédent de charges s’élève à 1,4 million de francs, alors que le budget prévoyait 10,3 millions. Ce « bon résultat » s’explique en majeure partie par les revenus de l’impôt sur le bénéfice des personnes morales, qui se sont révélés « bien supérieurs aux attentes, atteignant 87 millions au lieu des 70,8 budgétisés, explique mercredi la municipalité dans un communiqué.

Corollaire de ces revenus fiscaux en hausse, la contribution de la ville à la péréquation intercommunale a également été revue à la hausse. Morges verse ainsi 30,8 millions dans le pot commun, soit 11,4 millions de plus que prévu, ce qui affecte « significativement » le résultat, détaille l’exécutif.

Investissements à un haut niveau

La commune précise que ses charges maîtrisables restent stables, à 43,3 millions de francs. Les dépenses d’investissement se montent à 26,8 millions, un niveau qui « reste élevé depuis plusieurs années », note la ville. Un tiers de ces dépenses concerne la construction du Collège de Chanel, dont l’ouverture est prévue à la rentrée 2024.

Le site de Beausobre a également bénéficié de ces investissements. Et en 2023, la ville a pour la première fois fait usage de son droit de préemption sur une parcelle, pour 3,5 millions de francs.

Dette en hausse

Enfin, la marge d’autofinancement atteint 12,1 millions, ce qui permet de couvrir 45% des investissements. La dette nette s’élève à 79,8 millions de francs, soit 8,2 millions de plus que l’année précédente.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi