Camerounactuel

Deuxième coup l’État en 8 mois au Burkina Faso

Un groupe de militaires dirigé par le capitaine Ibrahim Traoré a pris le pouvoir ce vendredi au terme d’un mouvement de l’armée qui a débuté dans la nuit de jeudi à vendredi à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

Dans une déclaration à la télévision publique, les nouvelles autorités ont annoncé la dissolution de la Constitution et du gouvernement, la fermeture des frontières, ainsi que l’instauration d’un couvre-feu de 21H00 à 05H00 du matin.
Elles ont également annoncé qu’une nouvelle charte de la transition serait élaborée.

Depuis vendredi matin, des coups de feu ont été entendus dans le quartier de la présidence à Ouagadougou, et des militaires burkinabè ont bloqué des points stratégiques de la capitale.

La présidence burkinabè a annoncé dans un communiqué que des pourparlers étaient en cours avec les militaires en mouvement d’humeur.

Xinhua

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi