Camerounactuel

Covid-19 : avec une économie au bord du gouffre, Biya contracte une dette de 136 milliards de FCFA auprès du Fmi

Le Fonds monétaire international a en effet donné son approbation ce lundi 4 mai 2020, pour ce décaissement dans la lutte contre la propagation du coronavirus dans le pays de Paul et Chantal Biya.

C’est quasiment l’information à la Une des journaux proches du gouvernement Biya ce mardi 5 avril 2020. En effet, le Conseil d’administration du Fonds monétaire internationale (Fmi) décide ce lundi 4 avril 2020, d’un décaissement de 226 millions de dollars, soit 136 milliards de F CFA pour le Cameroun. L’argent, qui est un prêt remboursable sur dix ans vise à aider le pays de la force de l’expérience à lutter contre la pandémie du coronavirus.

Dans la communauté économique et monétaire d’Afrique Centrale (Cemac), cette facilité de crédit a déjà été donnée au Tchad, qui doit recevoir 55 milliards de FCFA et le Gabon qui lui attend 88 milliards de F CFA. Pour le directeur adjoint du Fonds monétaire internationale, outre ce prêt sur dix ans, une aide supplémentaire des partenaires au développement doit être essentielle pour combler les besoins de financement qui restent. Mitsuhiro Furusawa, s’exprimait ainsi, après l’annonce de ces prêts pour certains États africains.

232, 2 milliards de FCFA

Cette sortie du Fmi arrive à un moment où le Groupement inter-patronal du Cameroun Gicam, sort d’une réunion extraordinaire où il exhorte le gouvernement de la République à plus de vigilance, notamment dans la prise des décisions en faveur des entreprises. L’argent du Fmi est une dette de plus pour le Cameroun.

Déjà dans son budget 2020, le Cameroun consacre un peu plus de 720 milliards de FCFA au remboursement de sa dette. Une partie de l’argent doit bénéficier aux créanciers bilatéraux, il s’agit ici de près de 232, 2 milliards de FCFA.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles