Camerounactuel

Coronavirus : Messanga Nyamnding plaide pour une annulation totale de la dette des Etats africains

Dans une sortie sur son compte Facebook, l’enseignant d’université estime que la pandémie du coronavirus va ruiner l’économie des pays africains.

Selon le  politologue camerounais, Messanga Nyamnding, « le Continent Africain court le risque d’imploser socialement si nos partenaires bilatéraux et multilatéraux n’annulent pas totalement leur dette ». Pour l’enseignant de l’université de Yaoundé II, il faut qu’il soit accordé aux Etats africains « un appui financier sanitaire de deux milliards de dollars par État. Ils pourront ainsi s’organiser en apportant un soutien financier salarial à leurs médecins, leurs infirmières, leurs laborantins qui touchent des salaires de misère », explique le politologue.

Pour lui, ce financement servira à l’amélioration de « leurs plateaux techniques », mais aussi de faire appel « aux médecins  de la diaspora et aux nombreux experts africains spécialistes en infectiologie. Cette aide financière obligatoire des États riches vis-à-vis des États pauvres (Cf. Article 55 de la Charte des Nations-Unies) permettra également aux États Africains de mettre en valeur le savoir-faire de leurs tradi-praticiens et de procéder à l’encadrement social de nouveaux indigents issus de la crise sanitaire inhérent au Covid-19 », commente l’enseignant.

Moto-taxis

Pour soutenir son argumentaire, il prend exemple sur un pays comme le Cameroun où l’économie est essentiellement informelle. « En guise d’exemple au Cameroun, les enseignants vacataires, les vendeurs à la sauvette, les call-boxers, les moto-taxis, les promoteurs de discothèques, les promoteurs hôteliers, les gargotes, les cabarets populaires et leurs musiciens, en plus des grandes entreprises sont obligatoirement confinés sans aucune assistance financière ».

En perspective il envisage le pire pour le Cameroun. « Si l’on ne fait rien dans les six mois à venir les États Africains vont imploser. Encore que nous n’avons pas évoqué de nombreuses entreprises qui tombent actuellement sous le coup de la faillite. À menace globale, riposte globale » concernant le terrorisme pourtant le Covid-19 est un problème de santé globale. Comment comprendre que cette menace en matière de santé globale ne trouve pas une riposte globale? C’est une injustice occidentale inacceptable. Pourquoi cette discrimination ? », S’interroge le Pr Pascal Messanga Nyamnding, par ailleurs coordonnateur du Mouvement des Biyaistes.

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles