fbpx

Cameroun Actuel

Cisjordanie: Israël dit avoir tué dix « terroristes » dans un raid

L’armée israélienne a dit samedi avoir tué 10 personnes et en avoir arrêté 8 lors d’un raid dans le camp de Nour Shams, près de Tulkarem en Cisjordanie occupée. Elle affirme que ces incursions visent des groupes armés, mais des civils font souvent partie des victimes.

Un correspondant de l’AFP sur place a rapporté avoir entendu des explosions et des tirs samedi matin, et avoir vu une maison exploser ainsi que des drones survoler le camp. Sur des images de l’AFPTV, on peut voir des véhicules militaires et des soldats parcourir les ruelles du camp.

« Les forces de sécurité ont éliminé dix terroristes pendant des affrontements » a indiqué l’armée dans un communiqué, ajoutant mener cette opération « depuis plus de 40 heures ».

L’armée empêche l’aide aux blessés

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne de son côté fait état de « plusieurs personnes tuées et blessées à l’intérieur du camp, mais l’armée empêche les équipes médicales de porter secours aux blessés ». Un secouriste a été blessé par balles, a ajouté la même source dans un communiqué.

Selon des habitants joints par l’AFP, il n’y a plus d’électricité, la nourriture commence à manquer, et personne ne peut entrer ni sortir du camp.

Camp assiégé depuis 2 jours

« Le siège du camp Nour-Shams se poursuit depuis plus de 42 heures », a indiqué à l’AFP Muayad Shaaban, chef de la Commission de résistance à la colonisation et au mur.

« Cette incursion est sans précédent (…), il y a des tireurs sur les toits et des forces spéciales déployées » dans le camp, a ajouté M. Shaaban.

Parmi les victimes, Qais Fathi Nasrallah, 16 ans, est mort après avoir été « touché à la tête par des tirs israéliens » dans le camp de déplacés de Tulkarem, avaient indiqué vendredi le ministère palestinien de la Santé et l’agence de presse palestinienne Wafa.

Salim Faisal Ghanem, 30 ans, a été « tué par les troupes israéliennes » vendredi dans le camp voisin de Nour-Shams, selon Wafa.

Commerçants en grève

Les commerçants étaient en grève samedi à Tulkarem pour protester contre ce raid, d’après cette même source.

Le raid de Nour-Shams s’inscrit dans un contexte d’intensification de la violence en Cisjordanie occupée depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza, déclenchée par l’attaque du Hamas du 7 octobre contre Israël.

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, au moins 479 Palestiniens ont été…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi