Camerounactuel

Cameroun : un marabout trouve la mort après la consommation d’un médicament de Covid-19 fabriqué par lui-même

Le drame se passe au Etats-Unis d’Amérique, ce dernier est entré dans un coma profond après la consommation abusive de sa recette.  

Triste fin pour un camerounais vivant aux Etats-Unis d’Amérique. En effet, dans une vidéo qui circule sur la toile, un ressortissant du pays de Jean De Dieu Momo, qui se fait appelé communément « doctor » s’évanouit après la prise d’une grande quantité de gingembre, ail, miel le tout mélangé au tapioca. Des éléments qui ont trouvé complication au niveau de son estomac, entrainant sur le coup sa mort.

Difficile pour le moment de savoir plus sur l’identité de ce camerounais. Ce qu’on regarde dans ladite vidéo est un homme d’une quarantaine d’année, qui se met en scène à travers une démonstration ahurissante. Il laisse cependant une famille éplorée. Sur la toile camerounaise, les commentaires vont bon train. Certains dénoncent la consommation des produits traditionnels sans grande expertise.

Le Covid-organics

Depuis la survenue de la crise du coronavirus, chacun y va de sa recette pour venir à bout de la maladie. Des astuces se succèdent, dans l’ensemble pas de dosse initiale, ce qui est un problème majeur pour ses consommateurs. Dans le fond, la majorité des personnes guéries de la maladie du coronavirus avouent avoir pris des solutions naturelles.

Un manquement d’un individu ne saurait en rien trahi les solutions africaines qui sommes toutes sont des médicaments bienfaits qui donnent du sourire à plusieurs  africains. Cela est vrai avec, Madagascar qui a mis sur pied une solution naturelle pour lutter contre la pandémie. Le Covid-organics, nom de ce médicament est une grande potion qui a guérit des malades dans cette ile. Depuis lors, plusieurs autres pays africains envoient des délégations pour découvrir le fameux produit.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles